Avec 1 millions de clients estimés à l’offre 2 euros de Free Mobile, des sources industrielles confirment que Free Mobile a bien dépassé les 3 millions de clients fin mars et détiendrait donc déjà 4.5% du marché. En mai, au plus tard le 15 pour des obligations réglementaires, iliad publiera son chiffre d’affaires du premier trimestre 2012 et révélera son entrée fracassante dans le marché de la téléphonie mobile. 

Et c’est SFR qui aurait le plus souffert de l’arrivée de Free Mobile !

Si Orange s’en sort, notamment avec l’accord d’itinérance, SFR n’aurait pas assez réagit face à Free Mobile lorsque Frank Esser était aux commandes. Il a d’ailleurs été remercié le 26 mars dernier. Le groupe présentera ses chiffres le 14 mai.

Les premières estimations de pertes des opérateurs fin février ne tenaient pas compte des retards engendrés par l’organisme en charge de la portabilité des numéros de téléphonie mobile, le GIE.

Il n’y aurait eu que 20% de demandes traitées par le GIE à la mi-février, de quoi très largement modifier les chiffres alors présentés.

L’offre Mobile de Free aurait eu pour effet d’accélérer le recrutement en haut débit avec la Freebox, permettant d’obtenir une réduction sur l’abonnement mobile.

Free Mobile réduira-t-il encore le prix de son forfait illimité maintenant que le cap des 3 millions d’abonnés est passé ? On n’y croit pas vraiment à cause du contrat d’itinérance qui devrait coûter deux fois plus cher que prévu…

source : latribune.fr