Si le Directeur Général de Bouygues Télécom Olivier Roussat, sera auditionné aujourd’hui devant la commission des affaires économiques à 16h15, le président de l’Arcep Jean-Ludovic Silicani suivra à 17h45. Après Xavier Niel (Free), Stéphane Richard ( Orange ), Frank Esser ( SFR ) et Olivier Roussat (Bouygues Telecom), c’est avec l’ARCEP que devraient se terminer les questionnements sur l’arrivée de Free Mobile dans le secteur de la téléphonie mobile en France.

Rappelons que le gouvernement doit également recevoir dans les prochains jours les premières conclusions de l’audit concernant le réseau Free Mobile (mené par l’ANFR) et que l’Arcep vérifie également la couverture du réseau Free Mobile avec un rapport qui sera rendu public.

Aurons-nous des informations précises de la part de l’ARCEP aujourd’hui ?

Seront abordés des points comme la définition de la notion de couverture du réseau mobile, point sur lequel les opérateurs ne semblent pas en accord avec le régulateur des Telecom.

Quant à l’intervention du DG de Bouygues Telecom, elle ne devrait pas être tendre envers son nouveau concurrent. Il y a fort à parier qu’il s’interrogera sur la capacité d’investissement dans le réseau mobile de Free Mobile et de l’entretien et évolution de son infrastructure sur le long terme.

[adfever type=”product” value=”20825419″]