Si tout semble prêt du côté de Free Mobile, le lancement national de l’offre ne peut se faire que si l’ARCEP valide les conditions pour exploiter la licence 3G de Free Mobile. On sait déjà que le taux de couverture à respecter est atteint, il est même dépassé avec plus de 30%. On sait aussi que l’ARCEP a commencé son travail de vérification du réseau Free Mobile. Ce que l’on sait moins, c’est le temps qu’il faut à l’ARCEP pour rendre son verdict… En attendant, Free Mobile doit se contenter d’attendre.

Une couverture 3G respectée, un accord d’itinérance 3G avec Orange , des téléconseillers recrutés, des accords de roaming quasi mondiaux, un partenariat avec Sofinco pour proposer l’achat de mobiles à crédit, des cartes SIM Free Mobile déjà dans la nature… Free Mobile est prêt !

La dernière étape consiste à faire valider le fonctionnement du réseau Free Mobile et c’est donc l’ARCEP qui doit s’en charger.

Si on sait que l’ARCEP a déjà commencé ce travail de vérification, on ne sait pas combien de temps elle va prendre pour valider ou non le réseau Free Mobile.

Espérons que tous les éléments ont été respectés car si l’ARCEP ne valide pas le réseau Free Mobile, les choses pourraient tourner au cauchemar pour Iliad.

L’enjeu est grand, Free Mobile a certainement pris grand soin de respecter en détail tous les points réglementaires.

[adfever type=”top-category” value=”115″]