Tout se déroule pour l’instant parfaitement bien pour Free Mobile. En effet, l’ARCEP vient de valider son dossier de participation aux enchères 700 mhz.

Alors que l’opérateur mobile, dernier entrant, souffre de fréquences insuffisantes pour assurer son avenir et la montée des débits mobiles, son dossier de participation aux enchères des fréquences est recevable et l’autorité de régulation l’a approuvé.

C’est également le cas pour Orange , SFR et Bouygues Telecom. En somme, tous les opérateurs qui ont déposé un dossier de participation aux enchères 700 mhz ont été accepté. Reste maintenant à se positionner sur les lots de fréquences afin de récupérer le fameux spectre nécessaire à ‘exploitation de cette bande. Free Mobile peut prétendre disposer de 15 Mhz de spectre sur la bande 700 mhz au maximum. C’est certainement l’objectif que s’est fixé l’opérateur afin d’assurer une montée en puissante de son jeune réseau mobile.

Par ailleurs, l’opérateur n’hésite plus à déployer des antennes relais déjà compatibles 700 mhz, qu’il suffira de mettre à jour au lieu de changer d’antenne. Ce déploiement devrait permettre à l’opérateur de bénéficier très rapidement de la mise en service des fréquences 700 mhz afin de couvrir nettement plus largement la population en 4G.

Mots clés : ,