Le régulateur des Telecom veut que l’itinérance Orange dont bénéficie Free Mobile commence à s’éteindre par zones dès cette année.

Le contrat d’itinérance 3G dont bénéficie Free Mobile avec l’opérateur Orange est prévu jusqu’à fin 2017. L’ARCEP avait déjà donné son avis sur une extinction par plaques d’ici là et d’après son dernier rapport, l’Autorité demande la fin de l’itinérance Orange dans certaines zones dès cette année. Nous verrons que, par ailleurs, elle accorde des délais au delà de 2017 à Free Mobile mais il faudra qu’ Orange veuille bien reconduire con contrat au delà de 2017, ce qui ne semble pas d’actualité selon Stéphane Richard.

Fort de ses 80% de couverture réseau 3G de la population et 60% de 4G, Free Mobile devrait donc cesser d’utiliser l’itinérance Orange dès cette année dans certaines zones en France. Et il faudra suivre les recommandations de l’ARCEP qui livre un calendrier d’extinction. L’Autorité est en effet compétente depuis août 2015 pour demander aux opérateurs mobiles de modifier leurs contrats d’itinérance ou de mutualisation des installations concernant leurs réseaux mobiles. L’Autorité de la Concurrence avait préconisé des extinctions par plaques en 2013 et il n’aura pas fallu attendre longtemps pour que l’ARCEP réponde favorablement à cette requête.

On ne connait pas encore publiquement les zones concernées mais elles devront répondre à des confirmations de support de la charge des abonnés sans itinérance Orange . L’ARCEP devrait donc préciser prochainement les modalités de mesures permettant d’affirmer avec certitude qu’une zone couverte par Free Mobile peut fonctionner sans itinérance Orange sans saturer le réseau mobile de l’opérateur.

L’ARCEP propose notamment que la fin totale de l’itinérance 3G Orange ait lieu au plus tard entre fin 2018 et fin 2020, ce qui laisse penser qu’une porte est ouverte pour accepter une reconduction du contrat d’itinérance qui est déjà prévu pour prendre fin en décembre 2017. Orange devra alors se positionner en acceptant ou en refusant de fournir une itinérance 3G à Free mobile au delà de 2017.

Si le rachat de Bouygues Telecom a lieu, Free mobile pourrait récupérer une grande partie du réseau mobile de Bouygues Telecom et ainsi se passer aisément de l’itinérance 3G Orange . Mais il faudra attendre de voir comment les prochaines semaines vont se profiler pour obtenir une vision plus claire de la fin d’itinérance pour Free Mobile.

Free Mobile devra par ailleurs faire une crois sur l’itinérance 2G entre 2020 et 2022 alors même que sa licence 3G lui conférait le droit d’utiliser l’itinérance 2G d’ Orange en vie. En effet, il existe encore des téléphones mobiles sur le marché qui sont en 2G et Free Mobile ne bénéficie d’aucun réseau 2G. Cette fin annoncée de l’itinérance 2G pourrait alors nuire aux abonnés Free Mobile équipés d’un tel téléphone et se retrouveraient alors sans aucun signal réseau.