Si iliad s’est fixé pour objectif de déployer 2500 antennes relais pour Free Mobile à fin 2012, ceci n’est en rien une obligation imposée à l’opérateur. L’ARCEP tient à le préciser.

Face à une petite polémique sur le nombre d’antennes relais déployées par Free Mobile à fin 2012, l’ARCEP a tenu à préciser que Free Mobile n’était absolument pas obligé d’atteindre de chiffre :

« Nous ne savons pas d’où sort ce chiffre des 2500 sites à déployer avant fin 2012 ; en tout cas, il ne s’agit pas d’une obligation. Côté ARCEP, la prochaine échéance de contrôle formel sur le déploiement 3G de Free Mobile est prévue pour janvier 2015 »

En fait, ce chiffre provient d’iliad qui s’était fixé 2500 antennes relais installées en 2012. Avec les retards pris sur Paris pour l’accès aux points hauts, ce chiffre aurait en effet pu être atteint mais il en a été autrement. Il s’agit donc uniquement d’un objectif fixé par iliad pour Free Mobile et non une obligation réglementaire.

En 2015, Free Mobile devra couvrir 75% de la population Française en 3G et l’on devrait donc voir une accélération du déploiement des antennes relais de l’opérateur sur les 2 prochaines années.

Concernant l’ANFR (Agence Nationale des Fréquences), elle ne fera aucun commentaire sur ce chiffre de 2500 antennes, celui-ci n’ayant aucun sens tant qu’aucune vérification de couverture ne doit avoir lieu.

Free Mobile respecte ses engagements de couverture, quel que soi le nombre d’antennes relais actuellement installées.

 

source

 

Mots clés : ,