Si Free Mobile et Orange se sont rencontrés récemment, on ne sait pas grand chose sur cet échange. L’ARCEP souhaite en savoir plus et a décidé de convoquer les deux opérateurs afin de s’expliquer sur la situation de l’itinérance et les conséquences envisagées. La situation semble tendue au plus haut point.

Orange accusant Free Mobile de ne pas avoir suffisamment dimensionné son propre réseau mobile, l’opérateur avait souhaité rencontrer urgemment le nouvel entrant afin de lui faire savoir que l’accord d’itinérance pourrait être revu si la situation ne s’améliorait pas.

Aucune information n’a fuité suite à cette rencontre et c’est donc l’ARCEP qui souhaite entendre la version de chacun des deux opérateurs afin de savoir quelles éventuelles mesures auraient été prises et quelles conséquences cela pourrait avoir sur l’itinérance Free Mobile.

Les autres opérateurs mobiles sont également sollicités afin de donner leur opinion sur Free Mobile.

L’ARCEP confirme au passage se prononcer début mars sur la situation de Free Mobile.

[adfever type=”product” value=”20851692″]