Si le développeur nous avait indiqué ne plus vouloir développer son application de suivi de consommation du forfait Free Mobile, il revient finalement à la charge avec une nouvelle version (toujours gratuite) de Free Conso. Et celle-ci arrive sans problème à s’authentifier à l’espace abonné, malgré la nouvelle procédure mise en place par Free Mobile. Free Conso garde vos identifiants uniquement dans la mémoire de votre iPhone, iPad ou iPod Touch, ce qui permet une sécurité accrue, ne passant pas par un serveur tiers.

Mise à jour :  Nicolas, le développeur de l’application nous apporte quelques précisions sur la nouvelle version de Free Conso :

Les informations de connexion :
– Elles ne sont stockées que dans l’application (pour éviter de devoir les saisir à chaque fois)
– L’application emule un connexion via Safari, comme si vous le faisiez directement depuis Safari sous iOS, donc j’utilise la même connexion que les abonnés Free Mobile qui se connectent à l’interface Free (à la différence que vos identifiant / mot de passe sont entrés directement dans les champs de la page web (toujours sur le site Free).
– L’application récupère ensuite le code de la page affichée par le serveur Free pour mettre le tout en page et l’afficher.
– Free Conso n’utilisera JAMAIS un serveur autre ou une connexion (même SSL) pour envoyer les informations, c’est trop risqué.
Oui mais alors, pourquoi ça fonctionne ? :

– Au départ Free effectuait uniquement des modifications sur leur serveur, ce qui impliquait une mise à jour de l’app à chaque fois pour mettre à jour l’affichage des informations.
– Puis, Free à commencé à bannir les adresses IP des serveurs qui se connectaient chez eux pour établir une connexion (ce qui n’était pas un problème pour Free Conso)
– Enfin, Free à modifié son système de connexion, avec un pavé numérique rendant alors inutilisable Free Conso sans une mise à jour de ma part.
– J’utilise aujourd’hui une solution qui me permet de mettre à jour à distance le code de connexion sur le serveur Free, sans passer par une mise à jour complète de l’app via l’App Store. Ce code n’interroge pas directement le serveur Free (encore une fois tout se passe dans l’app),
Free ne peut donc pas bannir ce serveur puisqu’il ne communique pas avec eux. A la limite, Free pourrait bloquer l’accès à ce code depuis la 3G pour leurs abonnés (pas une
bonne idée et à la limite de la légalité) mais l’application fonctionnerait toujours en WiFi.

Très complète, cette application gratuite vous permettra de garder un oeil sur votre suivi conso en permanence :

Disponible sur l’App Store ici