Bien qu’iliad n’ait pas fait une offre de rachat pour SFR , les actionnaires semblent satisfaits de la maison mère de Free et son action grimpe historiquement en bourse !

Non, iliad n’a pas à nouveau tenté de racheter SFR comme il l’avait déjà fait en 2012 lors de son entrée sur le marché de la téléphonie mobile. Numericable et Bouygues Telecom s’engouffrent dans la brèche et assurent conserver les emplois et les investissements quand iliad joue la carte de la sécurité et préfère semble-t-il désormais déployer son propre réseau mobile avec ses équipements choisis et non hériter de matériel non désiré dans les choix technologiques.

Il faut dire que si Free Mobile avait un intérêt à acheter SFR en 2012 afin de disposer rapidement d’un réseau mobile national, le réseau en propre de Free Mobile couvre maintenant plus de 60% de la population, ce change la donne sur ce point. Par ailleurs, Arnaud Montebourg insiste pour ques les investissements passent prioritairement par Alcatel-Lucent et sur ce point, iliad n’a pas envie de s’y contraindre et garde son indépendance dans les choix de son matériel.

Force est de constater que si SFR fusionne avec un autre opérateur et que les prix ne baissent pas pour le consommateur, Free et Free Mobile vont pouvoir continuer à recruter et ainsi grappiller des abonnés à cette nouvelle entité.

L’action iliad pourrait encore progresser lundi prochain à l’annonce des résultats du dernier trimestre 2013 qui s’annoncent encore très bons !

iliad

Mots clés : ,