Maxime Lombardini s’exprime longuement sur la 4G en France : “Restons lucides” !

Enthousiasme de la 4G : un effet Free Mobile

Maxime Lombardini affirme que Free Mobile est à l’origine de cette accélération : “Cet enthousiasme pour la 4G est probablement un des effets bénéfiques les plus évidents de l’arrivée de Free Mobile sur le marché. Cette concurrence nouvelle impose aux opérateurs la différenciation, tant tarifaire que technologique. Disposant de peu de flexibilité commerciale, les opérateurs historiques doivent accélérer la modernisation de leur réseau et investir plus rapidement dans la 4G que sur un marché oligopolistique ou chaque génération technologique est maintenue en vie aussi tard que possible, quels que soient les besoins des consommateurs et les bienfaits pour l’économie. Cette accélération des investissements est bien sûr bénéfique à toute la filière télécom et plus largement à l’économie française.”

Il confirme comme Xavier Niel qu’il faut déployer le réseau 4G avant de survendre ce service : “Au-delà des campagnes publicitaires où chacun se proclame leader de la 4G, même avec quelques dizaines d’antennes actives seulement, il est essentiel de mettre en place les conditions d’un succès durable. Les opérateurs doivent déployer leur réseau avant de « survendre » des services 4G à leurs abonnés”.

La 4G : une évolution de la 3G mais pas une révolution des débits

Étonnamment, Maxime Lombardini estime que la 4G est “une évolution nécessaire de la 3G, mais pas, à court terme, comme la révolution des débits et des usages promise par certains. Les débits théoriques élevés ne pourront être atteints en ville qu’au prix d’une densification rendue difficile par les réticences de bon nombre de collectivités à l’installation de nouveaux sites”.

Une mutualisation des réseaux est essentielle

Si les autres opérateurs mobiles Français sont réticents à l’idée s’une mutualisation des réseaux, Free estime depuis un moment que la mutualisation des infrastructures est pourtant essentielle mais “Cependant, restons lucides. Quelles que soient les volontés politiques et les slogans publicitaires, il faut des années pour déployer de tels réseaux, équiper les consommateurs, tenir les promesses technologiques et mériter la confiance de nos abonnés.

source : ARCEP

Mots clés : ,