C’est la fin d’un combat entre Apple et d’autres consctructeurs pour imposer le format de la prochaine carte SIM aux dimensions revues à la baisse. La nano-SIM sera 40% plus petite que la micro-SIM. Mais Apple ne remporte pas totalement la victoire car si la nano-SIM se rapproche des souhaits de ses ingénieurs, elle n’en reprend pas totalement toutes les spécificités.

L’European Telecommunications Standards institute (ETSI) a enfin tranché !

De dimensions 12,3 mm x 8,8 mm pour 0,67 mm d’épaisseur, la nano-SIM est 40% plus petite que la micro-SIM actuellement utilisée dans les iPhone. Elle sera cependant tout à fait compatible avec les téléphones mobiles actuels au moyen d’un adaptateur.

Fin juin, l’ETSI fournira en détails les caractéristiques physiques de la nano-SIM dont on sait qu’elle est sur le point d’être finalisée au Japon.

Si ce sont les souhaits d’Apple qui s’en rapprochent le plus, la nano-SIM sera plus petite et son rapport longueur/largeur revu pour éviter tout blocage de carte SIM insérée dans le mauvais sens (à 90°).

Reste une inconnue : quand verrons-nous des smartphones utilisant ce format  ? Personne ne peut répondre en l’état actuel.

Toujours est-il que cette miniaturisation de la carte SIM permettra aux constructeurs de gagner de la place pour réduire la taille des smartphones ou pour y ajouter des composants supplémentaires.

Nano-SIM_iPhone

Mots clés : , , ,