On s’attendait bien à ce que Orange et Free commentent le rapprochement entre SFR et Bouygues Telecom pour la mutualisation de leurs réseaux mobiles. Stéphane Richard n’a peur de rien !

Ce “n’est pas une mauvaise nouvelle” pour Stéphane Richard, patron du groupe Orange France. Et pourtant, ce duo composé de deux opérateurs mobile pourrait prendre une énorme avance sur Orange concernant le déploiement du réseau mobile 4G.

Stéphane Richard a alors expliqué à ZDnet que Orange est “très en avance sur la concurrence en matière de 4G. Mais nous avons toujours pensé que ce type d’accord est légitime. C’est un élément de réponse à la concurrence et aux objectifs de consolidation. D’ailleurs, nous la pratiquons nous mêmes dans de nombreux pays européens. Nous n’avons donc pas de problèmes avec ça, nous ne prenons pas cette annonce comme une mauvaise nouvelle“.

Si le ton est serein, Stéphane Richard reste sur ses gardes : “Nous ne connaissons pas encore le détail de l’accord et il y aura des épreuves à passer, notamment du côté de l’Autorité de la concurrence qui a formulé des prescriptions très étroites . Reste qu’il y a un besoin évident de consolidation, je pense toujours qu’il y a trop d’opérateurs en Europe et la mutualisation est un des moyens de la consolidation et de l’optimisation des conditions de concurrence“.

Orange n’a donc pas changé d’avis et s’intéresse toujours à la mutualisation des réseaux. Reste à savoir avec quel(s) opérateur(s) en France il fera ce choix. Dans tous les cas, les discussions entre SFR et Bouygues Telecom n’en sont qu’au début et Orange a le temps de voir venir…