L’explosion inattendue des souscriptions à l’offre Free Mobile a eu pour conséquences de mettre à mal l’itinérance avec Orange . Les deux opérateurs ayant sous estimé le nombre prévisionnel d’abonnés, ces derniers ont rencontré des difficultés à effectuer des appels en soirée. La situation est maintenant beaucoup plus sereine grâce aux passerelles rajoutées en masse entre le réseau Free Mobile et celui d’ Orange . Oui, mais cela a un coût…

Orange , afin de fournir un service d’itinérance à la hauteur mais aussi pour éviter que son propre réseau devienne instable, a déployé plus rapidement que prévu des boîtiers numériques supplémentaires qui permettent d’acheminer 31 communications simultanées.

Depuis janvier, ces boîtiers seraient au nombre de 4000, ce qui est bien plus que prévu initialement mais nécessaire pour encaisser les appels des abonnés Free Mobile.

LaTribune.fr avance malgré tout un chiffre : 97% des communications des abonnés Free Mobile transiteraient par le réseau Orange !

D’ailleurs, Stéphane Richard, le PDG d’ Orange , affirmait récemment que le contrat d’itinérance pourrait coûter deux fois plus cher à Free Mobile en raison des frais d’interconnexion supplémentaires. On parle maintenant de 2 milliards d’euros sur 6 ans.

A cela, il faut ajouter le déploiement de son propre réseau et une baisse fort probable de la terminaison d’appel. Cette baisse n’apporterait pas autant d’argent de la part de ses concurrents lorsqu’un abonné est en communication avec un abonné Free Mobile.

Une facture doublée, ça fait mal… Free Mobile a tout intérêt à fournir un service de qualité s’il ne veut pas faire face dans le même temps à des résiliations importantes.