On le sait, l’expérience de navigation Internet chez Free Mobile en itinérance Orange n’est pas fameuse certaines fois. Xavier Niel affirme qu’ Orange applique un plafonnement des débits.

C’est chez 01net, juste après la présentation de la Freebox Mini 4k que Xavier Niel a été interrogé sur cette partie concernant le mobile. François Sorel et Jérôme Colombain lui ont demandé des détails sur le contrat d’itinérance avec Orange afin de savoir qui appliquait un bridage.

Selon Xavier Niel, Free Mobile ne bride pas les usages mais il y a des limitations de la part d’ Orange concernant les débits. LE contrat, pourtant vendu “à prix abusif” n’est pas de bonne qualité dit-il.

Et si ce phénomène n’est pas tout le temps percevable en itinérance, c’est parce que “ Orange qui nous dit au-dessus d’un certain volume sur des régions, je ne vous en vends pas plus, notamment à Paris, à certains endroits. “

Reste que selon les usages, le bridage se fait plus ou moins clairement sentir. On peut comprendre qu’ Orange plafonne l’utilisation de son réseau mobile par un autre opérateur mobile mais on comprend moins à quel point la neutralité du net en itinérance Orange est sévèrement impactée. En effet, pour regarder une vidéo ou écouter de la musique, le bridage est clairement ressenti par rapport à d’autres usages.

C’est donc bien évidemment que Xavier Niel explique la stratégie de Free Mobile, consistant à déployer le plus rapidement possible son propre réseau mobile afin de se passer de ce contrat d’itinérance couteux et de proposer un service de qualité sur l’ensemble du territoire Français. En attendant, dans certaines zones, il faudra composer avec le réseau Orange qui bride les utilisateurs Free Mobile.

Si de son côté Orange dit toujours respecter son contrat avec Free Mobile mais n’en dit pas plus, Xavier Niel est prêt à participer à une table ronde avec Stéphane Richard, le patron d’ Orange , afin d’échanger sur ce sujet.