Avec l’arrivée cette année de l’iPhone 6S, il serait bien probable qu’Apple intègre sa propre carte SIM dans cet iPhone tel qu’il l’a déjà fait avec l’iPad Air 2.

L’année dernière, Apple dévoilait un iPad Air 2 4G intégrant directement une carte Apple SIM. Si cette première a été menée aux Etats-Unis, les opérateurs mobiles du monde entier craignent que Apple déploie massivement cette nouveauté avec son iPhone 6S.

Outre les rumeurs autour d’un GPU très puissant et de 2 Go de ram, c’est plutôt cette histoire de SIM qui prend le dessus en ce moment.

Dans les faits, la Apple SIM intégrée propose de choisir son opérateur mobile. Il n’est plus nécessaire d’attendre la carte sim de son opérateur mobile ni de demander un changement de format approprié. Apple se charge de tout. On peut même directement choisir son forfait à partir de l’iPhone fraîchement acheté. C’est d’ailleurs une solution idéale lors d’un déplacement à l’étranger où l’on peut consulter les offres des opérateurs mobiles sur place et ainsi bénéficier de tarifs plus avantageux que les frais de roaming.

Nano-SIM_iPhone

Alors comment vont réagir les opérateurs mobiles face à cette Apple SIM et ces iPhone 6S autonomes ? Eh bien il n’auront vraisemblablement pas d’autre choix que de se plier à cette évolution de la part d’Apple. Ceci étant, Apple est toujours dépendant du système de subventionnement de l’iPhone avec un forfait mobile. Et précisons qu’il n’y a pas que l’iPhone ! Alors l’impact devrait rester minime même s’il peut inquiéter les opérateurs mobiles d’une dérive qui pourrait se généraliser aux autres constructeurs.

Mots clés :