Le nouvel iPhone 6S est doté de nouveaux composants qui lui permettent enfin d’être compatible 4G+ jusqu’à 300 Mbps.

Car oui, l’iPhone 6 est compatible 4G LTE-A mais jusqu’à 150 Mbps, catégorie 4. Avec l’iPhone 6S, Apple va plus loin et indique donc des débits jusqu’à 300 Mbps, soit le double, de catégorie 6. Par ailleurs, le wifi est lui aussi doublé en terme de débit. Cela n’aura du sens qu’avec des connexions VDSL2 ou fibre chez soi.

Concernant les débits de 300 Mbps par seconde il y a cependant un bémol. Pour atteindre des débits, il faut une agrégation de fréquences sur deux bandes avec 20 Mhz de spectre dans chacune. Et les opérateurs mobiles Français n’ont pour l’instant pas ces fréquences en réserve avec le spectre qui va avec. Free Mobile dispose par exemple de 20 Mhz sur la bande de fréquences 2600 mhz mais seulement 5 mhz sur la bande 1800 mhz (et à terme 15 mhz). Du côté de Orange , lui aussi dispose de 20 Mhz de spectre sur la bande 2600 mhz mais de 10 mhz de spectre sur la bande 800 mhz. De ce fait, Orange peur fournir des débits allant jusqu’à 225 Mbps mais pas 300 mbps.

iphone6sp-select-2015

Mais la donne pourrait changer avec les fréquences 700 mhz qui seront prochainement mises aux enchères. Reste à savoir si un opérateur aura le portefeuille assez important pour récupérer 20 mhz de spectre dans cette bande de fréquences dont les licences seront très onéreuses.

Bouygues Telecom a annoncé de son côté vouloir proposer des débits de 300 mbps en réalisant une agrégation de trois bandes de fréquences 800 mhz, 1800 mhz et 2600 mhz. Il faudra en revanche disposer d’un smartphone capable d’utiliser ce signal de 3 bandes de fréquences différentes.

SFR ne fera pas mieux que ses concurrents, Bouygues Telecom étant pour l’instant le mieux placé. Mais on sait que Orange et SFR ont également demandé à utiliser la bande de fréquences 1800 mhz afin de proposer un signal 4G au lieu du signal uniquement 2G actuellement. Reste à savoir de quelle manière ils vont l’utiliser pour l’agrégation de fréquences.

On peut imaginer que lorsque les fréquences 700 mhz seront attribuées, Orange , SFR et Bouygues Telecom testeront l’agrégation de quatre fréquences pour la 4G avec les bande 700, 800, 1800 et 2600 Mhz. Là, Free Mobile ne pourra pas rivaliser, disposant alors uniquement de 3 bandes. Ce scénario sous-entend que chaque opérateur mobile disposera de fréquences dans la bande 700 mhz ce qui n’est pas confirmé aujourd’hui. Mais encore une fois, ce n’est pas tout. Il faudra disposer d’un large spectre dans ces bandes pour faire la différence quant aux débits possibles.

 

Mots clés : ,