Si l’iPhone 5S peut déjà monter à 100 Mbps alors que la concurrence propose 300 Mbps, l’iPhone 6 ne monterait qu’à 150 Mbps.

L’iPhone 6 serait équipé du modem Qualcomm MDM9625 alors que l’iPhone 5S est équipé du modèle MDM9615M. La nouvelle puce passe donc de la catégorie 3 à la catégorie 4 quand la concurrence est déjà en catégorie 6 chez Samsung.

Bien entendu, dans les faits, on atteint rarement de tels débits en 4G mais la 4G LTE-Advanced avec ses débits allant jusqu’à 300 Mbps ne sera visiblement pas exploitée correctement pour l’iPhone 6.

Il y a donc encore un train de retard chez Apple concernant la puissance de la puce gérant la 4G. Ceci étant, au regard du développement actuel de la 4G en France et des débits réellement constatés, on est déjà bien loin des 150 Mbps avec des moyennes entre 15 et 30 Mbps. Autant dire qu’il n’y aura aucune différence dans l’état actuel avec une puce de catégorie 4 ou 6…

Mots clés :