Attention les yeux, Free arrive en Italie pour devenir opérateur Telecom. Dans un premier temps, c’est sur la partie mobile que l’opérateur compte bien débuter mais une offre fixe est bien probable aussi !

La Commission Européenne a donné son accord hier concernant l’autorisation pour les opérateurs Telecom Hutchison et Vimpelcom de fusionner H3G et Wind en Italie. Cette autorisation comprend le fait de céder des sites mobiles et des fréquences à Free.

Le 5 juillet dernier, iliad communiquait sur l’accord conclu avec les deux opérateurs Italiens afin de récupérer une partie de leurs actifs. Ainsi, Free va récupérer des fréquences 3G et 4G :  2 x 5 MHz en 900 MHz, 2 x 10 MHz en 1800 MHz, 2 x 10 MHz en 2100 MHz et 2 x 10MHz en 2600 MHz contre la somme de 450 millions d’euros. Par ailleurs, Free déploiera des sites mobiles afin d’augmenter sa couverture réseau et de mutualiser une partie de son réseau mobile avec H3G et Wind en zones rurales.

Là où Free Mobile n’aura pas de couverture, un accord d’itinérance 2G/3G/4G sera conclu pour une période de 5 ans, renouvelable une fois si iliad le souhaite. C’est le même principe que l’accord d’itinérance avec Orange en France.

Free Mobile souhaite obtenir un minimum de 10% de part de marché en Italie pour que sa stratégie soit rentable. Et pour y arriver, l’opérateur compte bien casser les prix comme en France.

Amis Italiens, la révolution du mobile arrive ! Et peut-être même celle du fixe si Free obtient l’autorisation de lancer une offre Fixe qui devrait en toute logique être basée sur l’offre Freebox et ses nombreux services.

free-italie

Mots clés : , ,