Les américains pourraient être déçus des éventuelles attentes de rachat de T-Mobile US par iliad. En effet, il ne serait pas question de proposer un copié-collé de Free Mobile.

Si iliad a en tête d’acheter T-Mobile US (c’est une idée de Xavier Niel indique Thomas Reynaud le directeur financier du groupe), la bourse n’accueille pas bien l’idée. Différents financiers pensent qu’iliad brûle les étapes et voit plus gros que son ventre. Toujours est-il que, pour rassurer les investisseurs ou pas, Thomas Reynaud précise que le secteur américain est un lieu où “les consommateurs sont prêts à payer des montants plus élevés qu’ailleurs.” Le message est clair, il ne sera pas question de proposer la même offre que Free Mobile en France.

iliad pense donc pouvoir faire de très bonnes offres mobiles aux consommateurs américains mais il ne s’agira pas de casser le marché sur les mêmes bases tarifaires en France. L’ARPU aux US est de 50$ alors qu’il est de 30 en France.

Toujours est-il que iliad cherche clairement à s’associer avec d’autres investisseurs et que aucun offre nouvelle n’a pour l’instant été proposée à Deutsche Telekom pour racheter T-Mobile US à l’heure actuelle. On dit même que Sprint qui s’était retiré attendrait de racheter des fréquences en novembre 2014 pour revenir dans la course au rachat de T-Mobile US. Dans ces conditions, Deutsche Telekom pourrait décider d’attendre 2015 et voir ce qui va se passer outre-atlantique.