Alors qu’Arnaud Montebourg semble tirer à boulets rouges sur Free Mobile, Free indique qu’il ne fera aucun commentaire à ce sujet.

Free ne rentrera pas dans la polémique

Si Arnaud Montebourg a récemment pointé du doigt Free Mobile, bon nombre d’internautes ont crié au scandale et un Freenaute a d’ailleurs décidé d’écrire au ministre pour lui dire ce qu’il pense de ces accusations.

On pouvait imaginer que Free allait se défendre mais non : les porte-paroles de Free ont déclaré au NouvelObs qu’il n’y aura aucun commentaire sur les propos d’Arnaud Montebourg.

Pour rappel, Arnaud Montebourg a déclaré que “La course au low-cost avec l’arrivée de Free a eu des conséquences sur les opérateurs, sur la sous-traitance, sur les fournisseurs. Et la situation d’Alcatel s’est aggravée: -40 % en un an en France […] Casser les prix peut sembler de bonne guerre, mais cela a eu pour conséquence deux plans sociaux annoncés, chez SFR et Bouygues, des destructions d’emplois dans la sous-traitance, la précarisation des travailleurs chez Free, les délocalisations accélérées dans les centres d’appels, l’aggravation des difficultés d’Alcatel […] la situation oblige à prendre des mesures pour rééquilibrer la situation”.

Mais de quelles mesures parle le ministre ? Est-ce une menace à l’encontre de Free Mobile ? Veut-il pénaliser Free Mobile ?

On ne comprend pas comment le ministre du redressement productif peut avoir des propos aussi négatifs sur une entreprise Française qui créé des emplois, donne du pouvoir d’achat aux Français, s’équipe chez des constructeurs Européens et non Chinois et surtout, qui est innovante et pousse tous les acteurs vers l’investissement dans les réseaux.

Rappelons également que les plans de départ de SFR étaient prévus bien avant l’arrivée de Free Mobile et que donc, la situation de pertes d’emplois du secteur ne semble vraiment pas être une cause à effet suite à l’arrivée du quatrième opérateur.

Faut-il également rappeler au ministre que le gouvernement se félicite d’un Orange totalement illimité pour 20 euros… si vous êtes député" href="http://www.freeiphone.fr/un-forfait-orange-totalement-illimite-pour-20-euros-si-vous-etes-depute/" target="_blank">accord avec Orange pour un forfait tout illimité à 20 euros pour les députés auquel les consommateurs n’ont pas accès ?

Free ne se dépend pas et a bien raison de ne pas rentrer dans cette polémique.