L’information ne vous a peut-être pas échappée, Free Mobile déploie des équipements dslam qui semblent servir au réseau Free Mobile. L’opérateur pourrait mettre en place un système de dégroupage SDSL.

Le contrat d’itinérance entre Orange et Free Mobile prévoit que les abonnés Free Mobile puissent utiliser le réseau Orange là où il n’y a pas de couverture Free Mobile pour l’instant. Ce contrat a été négocié en fonction des besoins du nouvel entrant et des ajustements ont rapidement eu lieu suite au succès du nouvel opérateur, rendant la sollicitation du réseau Orange plus importante que prévue.

Les DSLAM ayant pour suffixe “mob” commencent à s’installer dans le sud de la France après un premier repérage près de Montpellier. Deux nouveaux DSLAM de cette génération ont fait leur apparition à Saint Laurent du Var et La Seyne Sur Mer. Ils auraient pour fonction de gérer le trafic Free Mobile (voix, SMS, MMS et data).

Au delà de cet aspect, Free Mobile pourrait donc prendre en charge sur son propre réseau IP ces données. Au lieu de louer à Orange les liaisons SDSL qui relient les antennes relais Orange , Free apporterait son propre équipement de gestion des données, ce qui lui permettrait finalement de ne louer que l’utilisation de la partie reliant les antennes relais Orange au NRA et non plus jusqu’aux équipements d’ Orange . C’est une sorte de dégroupage de la boucle locale réservée aux antennes relais finalement.

De ce fait, Free Mobile fait transiter les données directement vers son propre réseau tout IP, ce qui permet de décharger la consommation de ses abonnés sur le réseau Orange et lui apporte par la même occasion une meilleure gestion de son service tout en réalisant de belles économies sur l’itinérance.

Si Free n’a pas officiellement communiqué à ce sujet, une fuite montre ces équipements suite à l’intervention d’un technicien d’ Orange qui a envoyé quelques photos et informations à Univers Freebox :

mob2

Le matériel serait également compatible VDSL2. Notons que Free Mobile avait déjà employé ce procédé auparavant, notamment via des Freebox V5 reliées en connexion ADSL. Il semblerait que l’opérateur veuille désormais dissocier le réseau de Freebox de son réseau Mobile dans ce cadre. Peut-être est-ce aussi la préparation d’un accord d’itinérance 4G avec Orange , permettant grâce à ces équipements de proposer ses propres services mobiles 4G en liaison directe avec son propre réseau, là où l’utilisation “classique” de l’itinérance ne permettrait pas de proposer ses services spécifiques en passant par les équipements d’ Orange .

Par ailleurs, si cette idée de dégroupage est la bonne (Free n’ayant absolument pas communiqué officiellement sur ce nouvel équipement), on peut se demander pourquoi l’opérateur n’a pas opté pour ce système plus tôt, si ce n’est pour optimiser la gestion de son réseau mobile, faire des économies sur l’itinérance Orange et préparer des services propres au réseau Free Mobile…

Nous constatons d’ailleurs que ces équipements sont uniquement présents en zones ou la 4G Free Mobile semble être prête à fonctionner. Cela a donc peut-être un lien avec les propos de Xavier Niel qui indiquait que Free Mobile lancerait son offre avec quelque chose que les autres n’ont pas. Dans tous les cas, ce n’est pas avec 3 DSLAM MOB actuellement en cours de fonctionnement sur le réseau qu’il faudra s’attendre à une annonce particulière. Nous devrions voir dans les prochains jours une augmentation de ces équiepements et leur emplacement devrait valider ou non une éventuelle relation avec le réseau 4G de l’opérateur.