Alors que Free Mobile mettait en avant ses équipements Européens avec Nokia Siemens et Alcatel-Lucent, un appel d’offre pour ses équipements 3G et 4G pourrait être remporté par Huawei, un équipementier Chinois…

Si le déploiement du réseau Free Mobile semble plus au ralenti que prévu par iliad qui comptait mettre en service 2500 antennes relais à fin 2012, un nouvel appel d’offres aurait été lancé par Free Mobile en décembre 2012 afin de fournir des équipements 3G et 4G.

Si Free Mobile s’équipe et se charge de mettre en place son infrastructure, l’opérateur chercherait à mettre ses fournisseurs en concurrence pour accélérer le déploiement de son réseau tout en cherchant probablement à faire baisser le coût d’acquisition du matériel nécessaire. Reste à savoir si Free Mobile compte bien faire appel à un équipementier Chinois, ce qui irait à l’encontre de son discours consistant à souligner ses investissements auprès de constructeurs Européens.

Dans tous les cas, cet appel d’offre sonne l’heure de l’accélération du déploiement de son réseau 4G.

source : Les Echos