Free s’est lancé dans la téléphonie mobile il y a moins de 2 ans et l’opérateur serait déjà rentable !

C’est le cabinet d’analyses financières Morgan Stanley qui estime aujourd’hui que moins d’un an et demi après son lancement sur le marché de la téléphonie mobile, le quatrième opérateur est déjà rentable. Free Mobile aurait enregistré un bénéfice de 28 millions d’euros au premier semestre 2013.

L’opérateur misait sur une rentabilité à partir de 2015, considérant 2014 comme une année encore déficitaire mais il n’en serait rien face au succès des offres commercialisées et du nombre d’abonnés recrutés en un temps record dans un marché qui était alors considéré comme verrouillé par les périodes d’engagement sur 12 ou 24 mois.

Free Mobile aurait réalisé un chiffre d’affaire de 520 millions d’euros sur le premier semestre 2013 soit 200 millions d’euros de plus qu’au semestre 2012, correspondant au premier semestre du lancement de ses offres. Il aurait par ailleurs recruté 650 000 nouveaux abonnés net de résiliation sur le premier trimestre 2013, passant donc à 6.725 millions d’abonnés mobiles au total.

En décidant maintenant de s’attaquer au marché du téléphone mobile subventionné avec engagement, Free Mobile va pouvoir utiliser un autre levier de croissance qui va venir compléter le rythme soutenu des recrutements constatés depuis son lancement.

Reste à savoir maintenant ce que l’opérateur compte faire au sujet de son réseau mobile 4G et des services que l’opérateur mettra en place. On se rappelle que Xavier Niel qualifie le succès de Free par l’innovation face à ses concurrents. Espérons qu’il ne parle pas que de la Freebox et que Free Mobile saura encore nous surprendre et pousser le marché vers plus d’innovations et de services intelligents.

Mots clés : ,