Si on attend toujours patiemment l’offre avec téléphone mobile de Free Mobile, se voulant très différente des offres actuelles, l’opérateur attendrait les fêtes de fin d’année pour attaquer le marché.

Si Free Mobile ne peut actuellement rivaliser sur le marché de la 4G où s’engouffrent ses concurrents alors que 3/4 des Français ne semblent pas du tout intéressés par ce réseau mobile de nouvelle génération, la question du mobile subventionné est de taille : voilà de quoi faire bondir les recrutements après la vente de forfaits nus sans engagement.

Si l’offre de crédit dissocié du forfait n’a pas eu le succès escompté, le paiement en plusieurs fois sans frais n’est pas forcément non plus une grande réussite en terme de recrutement majeur. En revanche, proposer une offre avec mobile à un prix en deçà de la concurrence, ferait la différence. Ce sont les propos de Maxime Lombardini : “C’est une partie du marché où les prix n’ont pas encore beaucoup baissé. D’ici la fin de l’année, on a l’idée d’offrir quelque chose de plus simple et de plus attractif que ce qui se fait aujourd’hui“. Mais Virgin Mobile est venu mettre son grain de sel avec son offre à 19.99€ par mois sans engagement, mobile inclus et 10 Go de data.

Les experts ne misent pas sur un nouveau chamboulement tel que ce fut le cas lors du lancement de l’offre à prix défiant toute concurrence. Aujourd’hui d’ailleurs, si Free Mobile recrute massivement, c’est aussi grâce à son forfait 2 euros inégalé mais du côté du forfait illimité, la concurrence colle aux basques du trublion des Telecom.

Si Free Mobile veut grandir, il faut remettre en question le discours de base concernant le forfait associé au téléphone mobile que Xavier Niel a tant décrié le jour du lancement. Sacré retournement de veste dirons certains.

source

Mots clés :