Si nous sommes nombreux à penser que Free Mobile proposera des forfaits data (vraiment) illimités, c’est peut-être parce que Free ADSL a su révolutionner Internet en construisant son propre réseau et donc en pouvant fixer librement le prix de l’abonnement avec un forfait Internet illimité. Pourtant, il a été et il est toujours question de zone dégroupée et de zone non dégroupée. Allons nous connaitre à nouveau ce phénomène dans la téléphonie mobile ? Et quelle sera la marge de manœuvre de Free Mobile sur le réseau d’ Orange ?

Ce n’est plus un secret pour personne, Free Mobile a signé un accord d’itinérance avec Orange afin d’utiliser le réseau de ce dernier là où Free Mobile n’est pas encore présent avec ses propres antennes relais.

Si Free Mobile aura un réseau 3G de dernière génération, augurant de quelques surprises technologiques et pouvant proposer des débits DATA en illimité, qu’en sera-t-il avec l’itinérance  Orange ?

Le réseau de l’opérateur Orange ne pourra pas proposer les nouvelles technologies et nouveaux services éventuels que seul le réseau Free Mobile serait en capacité de fournir.

On pourrait alors tomber dans le même schéma que pour l’ADSL, à savoir des “zones dégroupées” où Free Mobile implanterait ses propres antennes à côté de celles des autres opérateurs pour permettre de nouveaux services uniques à ses abonnés et maîtriser les débits DATA.

Et d’un autre côté, il y aurait les “zones non dégroupées” où Free Mobile n’aurait pas d’autre choix que d’utiliser les antennes relais d’ Orange via l’accord d’itinérance, en attendant la pose d’antennes relais Free Mobile.

Dans cette dernière configuration, Free Mobile serait en incapacité de proposer ses services mobiles innovants car non compatibles avec le réseau Orange , et il ne pourrait pas non plus maîtriser le débit DATA et ses éventuels bridages comme des débits réduits.

[adfever type=”product” value=”20423973″]