Depuis le lancement de Free Mobile et jusqu’aux derniers communiqués, l’opérateur mobile s’est démarqué en ajoutant beaucoup de nouveautés sans changement de prix. Mais maintenant, comment se démarquer encore ?

Le Pass Destination avec l’Europe et les Etats-Unis, Canada, permettant d’utiliser son forfait mobile sans surcoût à raison de 35 jours par an avec appels, SMS et MMS illimités ainsi que 3 Go est une véritable révolution dans la téléphonie mobile en France. C’est d’ailleurs la seconde révolution Free Mobile, la première étant la sortie du forfait illimité à moins de 20€ et un petit forfait à 2€ comprenant 2 heures et SMS/MMS illimités.

Puis, à la rentrée de septembre, Free Mobile est passé de 20 Go de data  50 Go de data en 4G. Là encore, c’est une véritable avancée dans la téléphonie mobile en France et aucun opérateur mobile ne s’est encore aventuré à copier une nouvelle fois Free Mobile. De son côté, Bouygues Telecom a annoncé la data illimitée tous les weekends et pendant 6 mois à partir de 2016 sur les forfaits mobiles ayant au moins 3 Go de data mensuelle.

Des débits en hausse chez Free Mobile ?

Concernant les fréquences 4G et leur potentiel, Free Mobile vient d’obtenir 10 Mhz de spectre dans la bande de fréquences 700 mhz. Avec ces fréquences, le réseau mobile de l’opérateur permettra d’atteindre des débits plus élevés et le signal portera plus loin. Par contre, certaines régions devront attendre 2019 avant que Free Mobile ne puisse les activer et les exploiter. On peut penser logiquement que les débits augmenteront par agrégation de fréquences , notamment avec  les bandes 1800 et 2600 mhz. Il faudra cependant être très patient.

Viendra également la neutralité technologique des fréquences. On ne sait pas encore si Free Mobile exploitera dans ce cadre ses fréquences Wimax, celles-ci servant pour le moment à relier les sites d’antennes relais entre eux.

De la data, toujours plus de data

Lorsque Free Mobile s’est lancé sur le marché de la téléphonie mobile en France, il fallait non seulement marquer le coup sur les prix mais aussi sur la data. En proposant 3 Go de data, il faisait déjà mieux que ses concurrents à l’époque. Puis on est passé à 20 Go et même 50 Go en 4G aujourd’hui. Cette enveloppe data est réservée au réseau 4G pour éviter d’alourdir la facture en itinérance sur le réseau Orange . Il n’y a donc pas une telle enveloppe en 3G pour l’instant.

A terme, lorsque Free Mobile aura largement déployé son réseau mobile et devra se passer de l’itinérance Orange lorsque le contrat sera terminé, on devrait observer une généralisation de l’enveloppe data chez Free Mobile en 3G et 4G. Par ailleurs, il ne fait nul doute que cette enveloppe data va encore évoluer et le prochain pallier annoncé pourrait être de 100 Go. Pour l’instant la concurrence ne se montre pas très hostile sur ce plan, ce qui devrait laisser Free Mobile calme pour l’heure. Par ailleurs, une trop grosse enveloppe data sur un forfait mobile pourrait porter un coup aux offres fixes Freebox.

Verrons-nous une annonce se profiler avant Noël ? Difficile de répondre à la question. La 4G est lancée chez Free Mobile, la data est généreuse et le roaming inclus également. Il va falloir trouver de nouvelles annonces de séduction.

Des technologies à venir sur smartphone grâce à la 4G

On attend avec impatience le Wifi Calling et la VoLTE. D’autres usages sont à inventer, d’autres services à proposer. Il serait par exemple simple de proposer la personnalisation de la tonalité d’attente comme on peut déjà le faire avec la Freebox avec le service RingBack Tone. On attend également la possibilité de gérer sa ligne fixe Freebox directement depuis le smartphone avec appels entrants et la possibilité d’effectuer des appels sortants avec notre numéro de fixe.

Free Mobile saura-t-il être innovant dans le secteur avec des smartphones très différents les uns des autres ? Par simple. Sortir des applications ne serait pas vraiment une révolution mais semble incontournable. D’ailleurs, peut-on encore révolutionner le mobile ?

Mots clés : ,