Si Free Mobile indiquait qu’il respectait totalement ses engagements envers les MVNO en lançant son offre de gros telle que décrite dans son dossier de candidature, les MVNO ont vite crié au scandale suite au chamboulement du marché mobile et sa chute des prix pour les clients. L’association Alternative Telecom avait notamment dénoncé des conditions défavorables notamment en comparant avec le forfait 2 euros lancé par Free Mobile. Aujourd’hui, le discours de Free évolue et une ouverture semble possible.

Si Free Mobile respecte les engagements envers les MVNO qu’il est tenu de respecter dans sa licence, l’opérateur parle aujourd’hui de plafond tarifaire, laissant entendre une négociation des prix proposés.

L’ARCEP avait d’ailleurs lancé une procédure pour manquement contre Free Mobile dernièrement. Est-ce cette procédure qui contraint Free Mobile de revoir son offre à destination des MVNO ? C’est probable.

En attendant, aucun MVNO ne devrait être séduit par l’offre de Free Mobile étant donné le taux de couverture d’un peu plus de 30% de la population. En effet, dans le cadre de l’offre, l’itinérance avec le réseau Orange ne serait pas assurée pour les MVNO, seules les antennes Free Mobile seraient mises à disposition.

source : Euro TMT