Dans le reportage de Envoyé Spécial diffusé hier, les mesures confirmes les dires des abonnés Free Mobile sur Paris : il y a bien un bridage en itinérance. Mais alors, qui bride ?  

Dans ce reportage, il est clairement démontré qu’un abonné Free Mobile ne bénéficie pas des mêmes prestations qu’un abonné Orange sur une même antenne relais Orange .

Si Free semble ignorer le problème, Orange indique que son réseau est en capacité de fournir le débit suffisant. D’après Orange , les revenus tirés de l’accord d’itinérance rapporteraient bien plus que ce qui était prévu à l’origine. Doit-on penser que Free a mis en place un bridage afin de ne pas payer trop cher Orange et ainsi ne pas se ruiner ? Pas certain…

Orange pourrait très bien disposer d’un système permettant de limiter l’utilisation de son réseau par les abonnés Free Mobile et ce, afin de garantir une qualité de service à ses propres abonnés, bien qu’ Orange affirme que son réseau est capable de tenir la charge.

Pourtant, on se souvient qu’ Orange n’avait pas hésité à menacer Free Mobile de suspendre l’accord d’itinérance suite à une panne occasionnée par la charge des abonnés Free Mobile. Rien n’est clair et avec un accord d’itinérance dont les conditions sont privées, on ne saura probablement jamais ce qu’il en est réellement.

Xavier Niel a cependant laissé entendre dans un mail révélé par Envoyé Spécial que Orange limite la bande passante de Free Mobile sur certaines antennes… D’un autre côté, pourquoi Orange briderait l’utilisation de son réseau alors que cela lui rapporte énormément d’argent ?

Ce bridage ne semble de toute façon pas s’opérer sur l’ensemble du territoire, ce qui laisse à nouveau penser qu’ Orange met en place une priorité à ses propres abonnés en zone dense pour que la qualité de service soit au rendez-vous et donc, les débits.

Le contrat d’itinérance stipulerait qu’ Orange ne peut faire une discrimination à l’égard des abonnés Free Mobile et pourtant… le constat est bien là sur Paris. Il est clair qu’en cas de surcharge du réseau sur une antenne relais, Orange fera tout pour que ses abonnés soient servis dans de meilleures conditions, ce qui parait normal mais contradictoire avec cette clause du contrat… clause qui reste par ailleurs à démontrer étant donné que seuls Orange et Free en connaissent les lignes.

Dans tous les cas, il s’agit surement d’un accord mutuel entre les deux opérateurs sinon l’un ou l’autre aurait remis en cause le contrat d’itinérance.

Quel et votre avis ? Est-ce Orange ou Free qui bride les débits 3G de Free Mobile ? Est-ce un commun accord ?

Mots clés : , ,