936 millions d’euros, c’est ce qu’ont versé les 4 opérateurs mobiles Français afin d’obtenir une licence 4G. L’Arcep vient de donner les résultats du premier appel à candidatures pour les fréquences mobiles de quatrième génération, dites 4G. Si  l’Etat avait fixé la mise à prix à 700 millions d’euros concernant les fréquences de 2,6 GHz, les enchères ont explosé…

En effet, les quatre opérateurs totalisent 936 millions d’euros pour 14 lots de fréquences.

Dans le détail, Bouygues Telecom versera 228 millions d’euros, Free Mobile 271 millions d’euros, Orange 287 millions d’euros et enfin SFR 150 millions d’euros.

Attendons maintenant le 15 décembre pour les fréquences basses, à 800 MHz, pour 1,8 milliard d’euros.

Source : lemonde.fr