Suite à l’attribution des fréquences en or du réseau mobile 4G avec des enchères astronomiques de la part des opérateurs mobile, un rapport gouvernemental vient gâcher la fête en indiquant que le signal TNT sera bien plus perturbé que prévu. Si des expérimentations ont eu lieu dans la ville de Laval, le rapport indique que le signal TNT est fortement perturbé par le réseau 4G dans la bande des 800 MHz. La solution ? Modifier toutes les installations d’antennes TNT. Qui devrait financer ? Les opérateurs détenteurs d’une licence 4G dans la bande incriminée. Free Mobile doit sourire face à ce tableau : l’opérateur a une licence 4G mais dans la bande 2.6 GHz et n’est donc à priori nullement concerné.

Les opérateurs SFR , Orange France et Bouygues Telecom ont déboursé des sommes folles afin d’obtenir une licence 4G dans la bande 800 MHz. Seulement voilà, cette bande de fréquences cache un sérieux problème de perturbation du signal TNT.

Le rapport gouvernemental indique un « nombre de perturbations de la réception TNT plus important que prévu » , « chacun des blocs LTE perturbe à un niveau comparable la réception de la TNT ».

Et la situation est totalement bloquante : « alors que l’expérimentation a duré un mois et demi, et malgré l’importance des moyens mis en œuvre (trois équipes d’intervention avec une cinquantaine de filtres et de réjecteurs), il n’a pas été possible d’allumer les huit sites LTE simultanément, ni de venir à bout des interférences générées ».

Les opérateurs mobiles détenteurs d’une licence 4G dans la bande 800 MHz devront donc trouver le moyen de faire cohabiter la 4G et la TNT. Si la seule solution actuellement est de faire intervenir un professionnel sur les antennes TNT, la note risque d’être sévèrement salée.

Il faut espérer que les opérateurs mobiles trouveront rapidement une autre solution, sans quoi ils vont amèrement regretter cette acquisition empoisonnée.

Free Mobile peut respirer car si le problème impacte la bande de fréquence 800 MHz, il semblerait que ce ne soit pas le cas avec la bande 2.6 GHz. Et ça tombe bien, la licence 4G de Free Mobile est sur la bande de fréquence 2.6 GHz.

 

Source : Les échos 

[adfever type=”top-category” value=”114″]