Si Free Mobile nous a habitué à une série d’annonces pour enrichir son offre, depuis le 15 septembre 2015 l’opérateur ne propose plus rien de nouveau.

Free Mobile devient muet

Nous étions submergés d’annonces concernant Free Mobile depuis son lancement le 10 janvier 2012. Il ne se passait pas un mois (ou presque) sans que l’opérateur ne communique sur une nouveauté dans son offre. Ainsi, ce sont plusieurs pays en roaming qui ont été distillés ces derniers mois jusqu’à inclure toute l’Europe en roaming puis ce fût au tour des Etats-Unis.

Par ailleurs, si Free Mobile avait augmenté son Fair Use de 3 à 20 Go à l’occasion du lancement de la 4G dans son forfait mobile illimité, ce sont 50 Go qui font désormais partie de l’offre. Cette annonce faite le premier jour de septembre 2015, suivi par l’intégration du roaming aux Etats-Unis le 15 septembre laissait alors présager d’une rentrée très mouvementée.

D’ailleurs, on s’attendait à une annonce durant la période de Noël mais force est de constater qu’il n’y a rien eu de nouveau chez iliad et ce n’était jamais arrivé depuis que l’entreprise rédige des communiqués de presse. Il n’y aura pas plus eu d’annonce pour fêter les 4 ans du lancement de l’offre mobile.

Un incident non expliqué

Courant novembre 2015, Free Mobile était frappé par une panne nationale, rendant les appels, SMS et MMS impossibles ainsi que l’accès data. Pour beaucoup d’abonnés Free Mobile partout en France, il était alors impossible de capter un signal 3G ou 4G. L’opérateur n’a jamais communiqué sur cette panne de grande ampleur et même si une partie dédiée aux pannes est présente sur l’espace abonné, elle reste désespérément vide. Cette panne a duré plusieurs jours, du jamais vu. On s’étonne encore que les autorités de régulation n’aient absolument pas demandé d’explications ou encore que UFC Que Choisir soit resté muet, ce qui n’est pas dans leurs habitudes.

freemobile

Que s’est-il donc passé ? Est-ce le lancement raté d’une mise à jour du réseau mobile de l’opérateur afin de proposer un nouveau service dans le but de faire une annonce fracassante pour Noël ? Si tel est le cas, l’opération a échoué. Est-ce un test de fin d’itinérance Orange dans certaines zones couvertes en propre par Free Mobile ? Le doute reste à ce jour entier.

L’opérateur déploie les fréquences 1800 mhz sur ses sites d’antennes relais mais l’on constate que ce déploiement semble plus lent que prévu. Avec seulement 5 Mhz de spectre pour l’instant, le gain en débit n’est pas exceptionnel mais la portée du signal 4G est plus intéressante, notamment pour éviter aux abonnés d’accrocher une antenne Orange en itinérance. Il faudra encore patienter fin mai 2016 afin que Free Mobile dispose de 15 Mhz de spectre dans la bande 1800 mhz et à ce moment, ces fréquences marqueront une réelle différence dans l’utilisation du réseau mobile de l’opérateur.

Stratégie d’observation pour iliad ?

Décembre a été une période durant laquelle Martin Bouygues à approché Orange dans le cadre de la vente des activités de Bouygues Telecom. Ainsi, le secteur Telecom en France pourrait revenir à trois opérateurs au lieu de quatre et ce, quatre ans après l’arrivée de Free Mobile sur le marché de la téléphonie mobile en France.

Au lieu de mettre la pression sur ses concurrents, tel qu’en ajoutant le roaming en Europe et aux Etats-Unis ainsi que de monter la barre à 50 Go de data, Free Mobile pourrait donc marquer une pause et voir ce qui va suivre. En effet, si SFR a été assez agressif sur la période de Noël concernant ses promotions sur le mobile, on peut observer qu’en règle générale, ce sont tous les forfaits fixes et mobiles de SFR qui ont augmenté. Ce concurrent n’est donc pas prêt à jouer la carte des prix bas accompagnés d’une augmentation de data en dehors des promotions exceptionnelles. D’ailleurs, celles-ci marquent la volonté de recruter des abonnés en positif et de montrer enfin des résultats à la hausse après de nombreux mois de pertes importantes d’abonnés.

Du côté de Orange , si Sosh a proposé une promotion avec 10 euros de réduction sur la période de Noël, l’opérateur ne semble absolument pas prêt à proposer plus de data pour le même prix et il n’est pas question de baisser les prix des forfaits.

Pour Bouygues Telecom, même si l’opérateur a proposé son forfait mobile avec là aussi 10 euros de réduction par mois et la data 4G illimitée tous les weekends de 2016 pendant les 6 premiers mois de l’année, le fait que Martin Bouygues songe sérieusement à vendre Bouygues Telecom à Orange écarte là aussi un concurrent qui semble a bout de souffle.

Le temps des investissements plus importants

Si Free Mobile investit massivement dans son réseau mobile, à l’image d’iliad qui consacre une part très importante de son chiffre d’affaire de l’investissement réseau, iliad a remporté des enchères concernant la bande de fréquences 700 mhz et doit encore continuer à déployer son réseau mobile. Par ailleurs, étant donné les discussions entre Orange et Bouygues Telecom, iliad pourrait bien de nouveau signer un gros chèque pour récupérer des fréquences mobiles de Bouygues Telecom ainsi que des antennes relais.

42870-iliad-logoN’oublions pas également qu’en Europe, c’est l’heure de la concentration des opérateurs mobiles et que iliad, d’une manière ou d’une autre, devra grandir en dehors de la France si l’opérateur Telecom veut s’assurer un avenir face aux mastodontes qui se forment tels que Orange et Altice par exemple. Concernant Orange , l’opérateur compte même devenir un service bancaire et se rapproche de plus en plus d’entreprises qui créent du contenu audiovisuel à l’image d’Altice, proche de groupes de création dans ce domaine.

Dans un tel contexte, il ne serait peut-être pas judicieux ou opportun de continuer à enrichir l’offre mobile, qui pourrait avoir pour effet de réduire la marge sur le prix des forfaits mobiles au moment où il faudrait penser rachat d’entreprises Telecom pour se faire une place à côté des monstres du secteur.

Nouvelle Freebox en approche

Au menu notamment, rappelons que Free travaille d’arrache pied afin de présenter sa nouvelle Freebox durant cette année 2016. Véritable vecteur de recrutement et machine à vendre du forfait 2 euros à 0 euros, la nouvelle Freebox devra séduire pour continuer à offrir un forfait mobile avec 2 heures d’appels et SMS/MMS illimités et participer de par ses marges à l’investissement dans le réseau de Free Mobile.

Il faudra donc probablement attendre le lancement de la nouvelle Freebox pour que iliad se concentre à nouveau sur Free Mobile et ses perspectives d’évolution concernant l’offre. Il faudra également attendre l’aboutissement des discussions entre Bouygues Telecom et Orange afin de voir s’il faut continuer à investir seul dans le réseau mobile ou s’il faudra intégrer un lot de nouvelles antennes relais déjà installées et équipées. Autant dire que Free Mobile est en position d’observation et non d’action.

Si Free Mobile était en panne d’idées, ce dont nous doutons, il reste tant de choses que l’on peut proposer dans la téléphonie mobile que l’on veut bien donner quelques pistes…

Mots clés : ,