01Nous sommes le 1er septembre et à partir d’aujourd’hui, un bridage est appliqué sur l’itinérance Orange pour les abonnés Free Mobile.

Fin juillet 2016, Free Mobile envoyait un mail à ses abonnés les informant de quelques changement dans leur offre mobile à partir du 1er septembre 2016. Nous y sommes et que cela va-t-il changer ?

Un bridage chez Free Mobile avec des débits plafonnés

Concrètement, lorsque votre téléphone mobile ne sera pas connecté au réseau en propre de Free Mobile, il passera sur le réseau Orange en itinérance. Jusqu’ici rien de nouveau. Ce qui l’est en revanche, c’est que le débit sur le réseau Orange sera plafonné selon certains niveaux sur les réseaux 2G et 3G : “les débits théoriques maximums atteignables par abonné sur le réseau de l’opérateur partenaire en itinérance 2G/3G seront de 5 Mbit/s (débit descendant) et de 448 kbit/s (débit montant) à compter du 1er septembre 2016 jusqu’au 31 décembre 2016“.

Puis, par la suite et dès 2017 et en 2018, “ces débits seront de 1 Mbit/s (débit descendant) et 448 kbit/s (débit montant)” puis en 2019 de “768 kbit/s (débit descendant) et 384 kbit/s (débit montant)” et enfin en 2020 de “384 kbit/s (débit descendant) et 384 kbit/s (débit montant)“.

Free Mobile rappelle cependant que son réseau mobile couvre 85% de la population en 3G et 69% en 4G. Sur la 4G, Free Mobile permet d’atteindre des débits jusqu’à 260 Mbit/s et 21Mbit/s en 3G (débits descendants).

Si les nouvelles conditions ne vous conviennent pas, vous pouvez résilier votre ligne immédiatement sans aucune pénalité ni frais supplémentaire.

Expérience utilisateur Free Mobile en itinérance Orange

free-mobile-itinerance-speedtestReste à savoir désormais comment le service Free Mobile en itinérance sera utilisable. En effet, l’itinérance n’est déjà pas du tout à la même hauteur que le réseau en propre de Free Mobile. Si désormais un bridage des débits est officiellement annoncé, verrons-nous encore le service se dégrader en itinérance ou cela sera-t-il équivalent à ce que nous connaissons déjà ?

Ni Free ni Orange n’ont jamais tenu à porter la responsabilité de cette différence de prestation pour les abonnés Free Mobile. D’un côté, on nous dit que le contrat est totalement respecté quand de l’autre, il n’y a pas de remise en question des conditions en situation réelle. Par ailleurs, l’itinérance Free Mobile coûte cher à iliad et Orange indique fournir le service à hauteur du prix payé. De son côté, Free Mobile indique n’appliquer aucun bridage. Aujourd’hui, le bridage est clairement établi.

Maintenant on le sait, le bridage en itinérance est officiel

Il faut visiblement comprendre que jusqu’ici, Orange a mis à disposition son réseau mobile à Free à hauteur du prix que Free Mobile a bien voulu payer au maximum pour respecter son modèle économique et assurer une viabilité de son offre mobile. De ce fait, des quotas devaient être mis en place et à partir d’un certain écoulement de débit ou d’usages particuliers comme regarder des vidéos, un bridage se mettait en place pour ne pas dépasser des plafonds mensuels. On peut alors comprendre que selon les zones, le bridage ne se faisait pas ressentir de la même manière, tout comme le fait que la nuit, la situation semblait bien meilleure en itinérance.

Aujourd’hui, la date de fin d’itinérance est repoussée à 2020 et Orange bridera les débits selon les paliers et dates mentionnés dans cet article.

Free Mobile déploie rapidement son réseau mobile

Dans ces conditions, Free Mobile ne va pas ralentir la cadence du déploiement de son réseau mobile même s’il devient de plus en plus difficile d’implanter des antennes mobile sur le territoire Français, tout en sachant qu’il faut fibrer ces sites afin de proposer des débits dignes de la 4G et de la 5G à venir.

Pour le moment, iliad respecte largement les conditions de déploiement de sa licence mobile avec, pour rappel, 85% de la population en 3G et 69% en 4G. Par ailleurs, Free Mobile déploie la 4G sur les fréquences 2600 mhz mais aussi depuis cette année sur les fréquences 1800 mhz qui portent le signal plus loin. Mieux encore, les fréquences 700 mhz commencent à être mises à contribution.

Autant dire que l’opérateur ne se repose pas sur l’itinérance coûteuse mais cherche à devenir autonome le plus rapidement possible pour faire exploser ses marges et assurer un service mobile de qualité partout en France.

Une fois la couverture 3G et 4G suffisante pour se passer de l’itinérance Orange , Free Mobile sera en mesure de proposer des partenariats avec des opérateurs mobiles étrangers dans le cadre du roaming en utilisant exclusivement son réseau mobile, tout comme il pourra proposer des offres envers les MVNO qui seront plus susceptibles d’être intéressantes que dans les conditions actuelles en terme de couverture réseau.