Souvenez lors du lancement de Free Mobile, Xavier Niel épinglait les opérateurs mobiles en dénonçant la complexité des offres de téléphonie mobile. Si les opérateurs misaient sur plusieurs types d’offres, les consommateurs étaient souvent perdus, ne sachant pas quel forfait serait le mieux adapté à leur consommation. Free Mobile a apporté une rupture de ce modèle en proposant tout l’inverse. Orange s’adapte…

Orange a donc décidé de simplifier sa gamme Origami, face à Free Mobile qui impose petit à petit son modèle économique en poussant le marché à baisser ses tarifs tout en proposant des offres simples.

Orange va donc baisser les tarifs de ses forfaits Origami de 20%. Il ne s’agit donc pas de s’aligner sur l’offre Free Mobile, tâche confiée aux forfaits Sosh, mais de miser sur la qualité…

L’opérateur indique vouloir faire payer le prix juste de l’Internet mobile. Sauf que le consommateur va devoir choisir entre peu d’heures d’appels ou une formule illimitée. Il faut choisir entre 30 euros pour le premier et une quarantaine pour le second.

Puis vient en considération le volume de données : Le débit n’est plus réduit en cas de dépassement, l’accès Internet devient bloqué avec certains forfaits. Et là on monte à 50€/mois.

Pour les forfaits dans la tranche des 30 euros, un timide quota de 500 mo est proposé (bloqué mais rechargeable)

Se rapprocher du forfait Free Mobile :

Il faudra alors choisir le forfait Origami Jet avec 3 Go de Fair Use dont les tarifs commencent à partir de 69.90€.

Orange mise sur la qualité de son réseau et les débits : le forfait “Jet” permet un surf avec la technologie H+ (jusqu’à 42 Mbps théorique) au lieu de la 3G + limitée à 21 Mbps théorique.

On attend Free Mobile sur les débits : quand l’opérateur compte-il proposer des débits de 42 Mbps ? On se doute que cela lui coûterait trop cher en itinérance avec Orange mais qu’en est-il de son propre réseau ?

Est-ce la prochaine grande annonce de Free Mobile ?