Non, Free Mobile ne se lance pas dans la musique ! L’opérateur va implanter des antennes relais en forme de Tube sur le territoire Français et fait appel à un équipementier Français.

L’entreprise Kyemo fournira des antennes relais à Free Mobile à hauteur de 500 par an, sur 3 ans. La particularité de ces antennes mobile se situe d’une part dans son apparence, et d’autre part dans sa facilité de mise en place, l’antenne étant livrée comme prête à poser et à fonctionner :

« Proposer des antennes-tubes en 3G et 4G de 2,10 m de long et de 30 cm de diamètre en maîtrisant les contraintes techniques inhérentes à cette taille : nous sommes les seuls à le proposer sur le marché » indique le patron de l’entreprise. Toutes les technologies mobiles peuvent coexister dans ce design.

Ces antennes Tubes peuvent s’installer sur les toits des immeubles mais également à même le sol. l’intérêt est de taille : les autorisations sont plus simples à obtenir et il y a moins de chance de se confronter à des riverains opposés à des poses d’antennes sur leurs immeubles.

L’entreprise est à taille humaine avec 6 personnes actuellement et un patron qui n’hésite pas à souligner qu’il ne gagne pas un million d’euros par an.

eule à maîtrise la conception et la fabrication des antennes de petites tailles, dites « antennes-tubes ». Adaptées notamment aux toits-terrasses, pour une meilleure intégration paysagère.

Chose intéressante… l’entreprise Kyemo propose également la technologie Wimax… tiens donc…

Source : Ouest France