Au deuxième trimestre 2012, les français ont passé 29.7 milliards de minutes, soit 11% d’augmentation sur un an, concernant les appels mobiles. Le forfait illimité Free Mobile à moins de 20 euros n’y est pas étranger. 

Free Mobile rend les Français plus bavards ?

L’ARCEP vient d’indiquer ce chiffre : 29,7 milliards de minutes utilisées sur la téléphonie mobile au second trimestre 2012 ! C’est 11% de plus que l’année précédente sur la même période.

Au premier trimestre, l’augmentation était de 5%, ce qui confirme que l’arrivée de Free Mobile avec son forfait illimité à moins de 20 euros a libéré le temps de parole avec un téléphone mobile en rendant accessible un forfait illimité voix.

Plus on avance dans l’année 2012, plus ce pourcentage semble montrer un réel changement notable. Pas étonnant, la concurrence telle que Sosh, SFR RED et B&You se sont alignés sur l’illimité mobile à 20 euros, et les clients optent de plus en plus pour ces offres alléchantes.

L’ARCEP souligne que « pour la première fois depuis 2007, le trafic mobile dépasse très nettement le trafic au départ des postes fixes (de deux milliards de minutes) »

Explosion des SMS

En moyenne, les Français envoient 242 SMS par mois, soit une progression de 22% sur les 12 derniers mois. Ces forfaits illimités proposent également les SMS illimités, ce qui a tendance à permettre l’envoi de SMS plus facilement sans se poser la question de savoir si l’on en dispose encore ou pas. On peut aujourd’hui envoyer des SMS comme si l’on discutait sur  un logiciel de conversation en temps réel sans compter, ce qui n’était pas le cas il n’y a pas si longtemps.

La consommation mobile augmente et la facture baisse

Autre point intéressant, les Français consomment de plus en plus sur leur forfait mobile quand celui-ci fait baisser la facture des communications. On appelle de plus en plus, on envoie des SMS de plus en plus… et la facture n’a jamais été aussi basse.

L’ARCEP donne le chiffre : la facture moyenne est de 22,3 euros par mois par client au deuxième trimestre, soit 11% de moins qu’il y a un an, quand Free Mobile ne proposait pas son offre.

Mots clés : , ,