Si Orange s’ouvre à la négociation du partage des infrastructures en évoquant un rapprochement avec SFR et Bouygues Telecom, Xavier Niel verrait bien un rapprochement entre Orange et Free Mobile : « Certains parlent d’un rapprochement entre Bouygues et SFR d’une part, et Free et Orange de l’autre. Historiquement, nous avons toujours été proches de France Télécom. Nous sommes l’un de ses tout premiers clients. Je ne parle pas forcément d’un rapprochement capitalistique, mais d’autres choses intelligentes comme le rapprochement de nos réseaux pour améliorer la couverture du territoire » 

Dans un monde d’opérateurs mobiles qui cherchent des alliances, Free Mobile, qui n’a pas été évoqué par Orange reste à première vue de côté.

Xavier Niel préfère probablement prendre les devants et en s’exprimant de la sorte, espère certainement déboucher sur un accord avec son partenaire historique.

Mais qu’en sera-t-il pour Orange qui actuellement profite d’un accord d’itinérance juteux ? Ne serait-ce pas moins rentable de partager les infrastructures ? Stéphane Richard, PDG d’ Orange , ne devrait pas rester silencieux à cet appel public de la part de Xavier Niel.

On sent bien que Free Mobile aimerait garder Orange comme partenaire, dans le réseau de quatrième génération notamment.

Mais ce n’est pas pour autant que Free Mobile ne va pas développer son réseau à grande allure : « Nous avons l’ambition de développer notre réseau au plus vite. Nous n’avons pas créé un opérateur mobile pour enrichir France Télécom. Nous nous battons pour terminer rapidement la couverture des grandes villes ».

source : challenge