L’autorité de la concurrence vient de publier un communiqué dans lequel elle se dit ne pas être opposée en principe à la mise en place d’une terminaison d’appel avantageuse pour Free Mobile. Pour rappel, Bouygues Telecom avait aussi bénéficié de ce droit en entrant sur le marché du mobile. Free Mobile étant le dernier entrant, cet avantage sera également accordé à Virgin Mobile et LycaMobile. NRJ Mobile devrait aussi profiter de l’avis de l’autorité de la concurrence.

La proposition de l’ARCEP a donc été entendue et surtout retenue.

Ainsi, l’autorité de la concurrence estime que ce rapport asymétrique en faveur de Free Mobile permettra à ce nouvel entrant une équité concurrentielle.

Extrait :

La terminaison d’appel vocal mobile désigne la partie terminale du réseau de l’opérateur mobile de l’appelé. D’un point de vue économique, elle représente à la fois un revenu (pour l’opérateur de l’appelé) et une charge (pour l’opérateur de l’appelant). Concrètement, un centime de terminaison d’appel vocal mobile représente chaque année près de 500 millions d’euros à l’échelle du secteur. Le niveau des prix de gros de la terminaison d’appel vocal mobile est ainsi déterminant pour l’animation concurrentielle des marchés de détail.

source : Autorité de la Concurrence

[adfever type=”top-category” value=”114″]