Selon Olivier Babeau, professeur de stratégie d’entreprise à l’université Paris 8, Free Mobile n’a pas d’autre choix que d’adopter une stratégie agressive sur les prix s’il veut survivre…

Baisser les prix, pas d’autre choix ? 

Olivier Babeau se questionne. Qu’est-ce qui pousse Free Mobile à mener une nouvelle offensive envers la concurrence ? Cela ne va-t-il pas pénaliser l’investissement du secteur en réduisant encore les marges ? En fait, ce n’est pas la bonne question. La question est : Free Mobile a-t-il le choix ?

Le professeur avance deux raisons quant à cette stratégie de baisse des prix :

1) Il fallait bien revenir sur le devant de la scène face à une concurrence qui alignait de plus en plus ses prix et qui proposait des forfaits intermédiaires, séduisants, là où Free Mobile n’était alors pas présent jusqu’à la nouvelle formule du forfait 2 euros.

Et comme Free et en cours de déploiement concernant son réseau et repose sur un accord d’itinérance avec Orange , l’opérateur ne peut pas adopter une stratégie basée sur une valeur supérieure de l’offre. Devant faire avec les contraintes actuelles d’un réseau en construction, la seule solution est de tout miser sur les prix. Ce serait le seul argument possible et capable de faire venir les consommateurs chez Free Mobile, en se distinguant une nouvelle fois.

2) Free Mobile doit absolument “continuer à augmenter son parc d’abonnés pour approcher la taille de ses concurrents“.

Dans la téléphonie mobile, il y a d’un côté des coûts fixes importants et de l’autre, des coûts variables faibles, “ce qui fait rapidement diminuer le coût unitaire moyen à mesure que la quantité servie est grande. En face, la recette marginale (celle qu’apporte un abonné de plus) est fixe“, explique alors Olivier Babeau.

Comprenez que plus l’opérateur à d’abonnés, plus il dégage de marge et plus il peut baisser les prix. Face à une concurrence qui se rapproche dangereusement des tarifs pratiqués par Free Mobile, il s’agirait donc d’un impératif : “grossir est une question de survie car une taille critique doit être atteinte pour qu’une situation stratégique pérenne se crée“.

Stratégie de Free Mobile : notre avis

On espère tout de même que Free nous réserve des surprises avec des innovations en allant au delà des prix. Habitués à la Freebox et ses nombreux services innovants, on en attend de même pour Free Mobile et ce, même si Xavier Niel avait indiqué qu’aujourd’hui, l’innovation est sur le terminal avec les applications et les usages et non sur le réseau en lui-même.

Il est vrai que si Free dispose de son propre réseau jusqu’à chez l’abonné avec la Freebox, dans le monde du mobile, il n’a pas la main sur le smartphone étant donné qu’il n’en est pas l’inventeur… Pour autant, il peut proposer des applications iOS et android mais force est de constater que le peu d’applications officielles n’apporte pas vraiment un réel plus.

Pendant ce temps, la concurrence qui dispose encore de belles marges semble tout miser sur l’innovation. SFR aurait-il lancé le protocole EAP-SIM si rapidement sans Free Mobile ? La 4G serait-elle autant devenue une priorité ? Orange aurait-il innové si facilement avec des Orange lance une application iPhone pour la VOIP" href="http://www.freeiphone.fr/orange-lance-une-application-iphone-pour-la-voip/" target="_blank">applications pour smartphones ? Bouygues Telecom aurait-il lancé Bouygues Telecom : deux numéros sur une seule carte SIM" href="http://www.freeiphone.fr/bduo-de-bouygues-telecom-deux-numeros-sur-une-seule-carte-sim/" target="_blank">Bduo ?

Oui, très probablement… mais tout semble s’accélérer pour se démarquer. Reste à Free Mobile de démontrer qu’il reste des ressources pour se battre également sur cet aspect innovant de la téléphonie mobile.

Qu’en est-il des services tels que le Ring Back Tone pour Free Mobile ? Pourquoi ne peut-on pas facilement emporter notre ligne fixe Freebox avec nous et recevoir gratuitement les appels de notre ligne fixe vers notre mobile ? Pourquoi ne pas lancer un service permettant de recevoir les appels de sa ligne fixe Freebox sur son mobile une fois chez soi ? Il s’agit peut-être des prochains services à dégainer…

source : atlantico