Free Mobile serait face à une situation mal évaluée : Les Echos indique que “le taux de souscription de terminaux serait trois fois inférieur aux prévisions. Le nouvel opérateur mobile a proposé à certains constructeurs de reprendre ses stocks de mobiles invendus“. Il est clair qu’avec le forfait à 2 euros, les abonnés ont préféré recycler leurs bons vieux téléphones mobiles qui traînaient dans les tiroirs. Mauvaise pioche pour Free Mobile mais bonne pioche pour le consommateur qui profite de prix de vente revus à la baisse.

Free Mobile aurait donc en sa possession un stock de téléphones mobiles assez conséquent (on parle de centaine de milliers) afin de répondre à la demande… sauf que cette demande serait bien en deçà des prévisions.

L’opérateur aurait même déjà revendu une partie de ses stocks à l’étranger et demandé aux fournisseurs de reprendre une partie des terminaux à l’achat. Le problème est que la plupart des constructeurs auraient refusé cette demande.

Une seule solution à envisager alors : la baisse du prix de vente de ses téléphones mobile afin d’en écouler le stock.

Ainsi, le Samsung Galaxy SII est à un prix défiant toute concurrence quand le bas de gamme voit également son tarif revu à la baisse.

Selon un constructeur anonyme, « Pour aller avec des forfaits à 2 ou 20 euros, les gens préfèrent réutiliser un vieux téléphone qui dort dans un tiroir. C’est plutôt un public de « chineurs », qui ne veulent pas payer cher ».

Alors voilà, Free Mobile s’est planté sur ses prévisions en pensant “que 25 à 30 % des clients prendraient un mobile, mais cette proportion serait en fait trois fois moins importante (avant les baisses de prix) ” affirme Les Echos. 

Le business plan va devoir être revu car la marge envisagée sur la vente des mobiles n’est finalement pas au rendez-vous.

Pourtant, selon Maxime Lombardini, les stocks n’ont rien d’inquiétant  : « Nous n’avons aucun problème de terminaux ou de stocks. Nous avons certes tâtonné sur la tarification au lancement. Maintenant, nous pouvons revendiquer les meilleurs prix du marché sur les terminaux comme sur l’abonnement ». 

Et concernant la mise en vente de l’iPhone : « Sans surprise, l’iPhone se vend très bien  ! ». Pas étonnant, les tarifs de l’iPhone chez Free Mobile sont les meilleurs.

Enfin, une info intéressante est à retenir : Free Mobile devrait proposer d’autres téléphones mobiles dans les semaines à venir, probablement pour relancer les ventes.

source : Les Echos