Basé sur les données de l’Agence nationale des Fréquences, le site antennesmobiles.fr propose une nouvelle vue du déploiement des opérateurs mobiles et permet de constater rapidement l’évolution du réseau de chaque opérateur.

antennesmobiles

En gris, les antennes Free Mobile sont donc au nombre de 2316 pour la 3G et toujours 14 pour la 4G. Il s’agit là des autorisations d’émettre et non d’antennes relais en fonctionnement.

Plus intéressant, un graphique permet de constater l’évolution de chaque opérateur mois par mois concernant les antennes 3G :

antennesmobiles1

On remarque alors que si Free Mobile est le dernier entrant et qu’il doit déployer un nouveau réseau d’antennes relais, il apparaît seulement en tête des autorisations à émettre en Juillet et Novembre 2012. Pour autant, selon Xavier Niel, le réseau Free Mobile couvrirait déjà 50% de la population Française.

Les autres opérateurs continuent leur investissement avec une nette tendance pour SFR et Orange qui dominent l’année 2012, bien que leurs réseaux mobiles couvrent plus de 95% de la population Française. Il s’agit pour ces opérateurs de densifier leur réseau mobile afin de proposer une qualité en terme de débit à la hauteur de leurs technologies telles que les débits H+ et en phase avec leur nombre d’abonnés toujours plus gourmand en connectivité Internet mobile.

Free Mobile devra également prendre en compte l’augmentation du nombre d’abonnés pour son réseau mobile. Avec plus de 5 millions d’abonnés, le réseau en propre de Free Mobile est sollicité, même si l’accord d’itinérance avec Orange permet de se décharger. En effet, toujours selon Xavier Niel et en réponse à l’enquête d’UFC Que Choisir, un abonné Free Mobile est connecté sur le réseau qui permet le meilleur débit. Il faut alors visiblement comprendre que même si un abonné Free Mobile est à portée d’une antenne relais Free Mobile, il pourra très bien passer par le réseau Orange ci celui-ci permet de meilleurs débits. Xavier Niel précise que « la dissociation des 2 réseaux est une erreur grossière : les 2 réseaux sont complémentaires et l’abonné a toujours le meilleur des deux réseaux »

Difficile dans ces conditions de savoir si la seule utilisation du réseau Free Mobile dans une même zone de couverture est à même de supporter le nombre d’abonnés grandissant de l’opérateur.

Voir la nouvelle version du site antennesmobiles.fr

Mots clés : , ,