Si Free Mobile est le seul opérateur à ne pas avoir fait d’annonce concernant le lancement de son offre 4G, on pourrait croire que l’opérateur est en retard sur ses concurrents. Il n’en est visiblement rien.

Mise à jour : le document de l’ANFR ne précise en effet pas le nombre d’antennes relais actives mais le nombre de sites actifs. Free Mobile a donc plus de sites actifs que SFR et Bouygues Telecom réunis et un de moins qu’ Orange . Reste à savoir, en terme de couverture, si Free Mobile fait mieux que SFR

SFR et Orange se battent pour récolter le plus d’abonnés 4G possible. La 4G c’est bien, mais c’est rare… et seulement quelques villes et donc quelques Français sont en zone de couverture. Autant dire qu’il s’agit de forfaits mobiles qui sont conseillés à ceux qui restent immobiles !

Il faut bien différencier deux choses concernant le déploiement du réseau 4G (tout comme pour les autres réseaux mobiles d’ailleurs) : d’une part on comptabilise les autorisations d’émettre, délivrées par l’ANFR (Agence Nationale de Fréquences) où là Orange , SFR et Bouygues Telecom collectionnent les trophées avec respectivement 562, 456 et 528 autorisations et puis… les antennes réellement activées. Et c’est bien sur ce point que l’on peut faire une remarque notable. Au 1er Avril 2013, l’ANFR constate que Bouygues Telecom n’a aucune antenne relais 4G active sur le territoire. Orange en dispose de 15 et SFR de 8 !

Alors oui Free Mobile fait pâle figure avec ses 14 autorisations mais ces 14 antennes son actives ! Free Mobile dispose donc de plus d’antennes relais 4G actives que Bouygues Telecom et SFR réunis et seulement une de moins que Orange .

Ceci étant, Free Mobile devrait se faire distancer dans les prochaines semaines avec les promesses d’ouverture 4G de ses concurrents mais à l’heure actuelle, Free Mobile na pas à envier quoi que ce soit aux autres. Notons par ailleurs que Orange , SFR et Bouygues Telecom dispose de fréquences 4G dans la bande de fréquences 800 Mhz et que leurs antennes relais pourront couvrir de plus grandes distance, ce qui ne sera pas à l’avantage de Free Mobile qui doit se contenter de sa bande de fréquences 2.6 Ghz, nettement moins porteuse. Il nous est d’avis que Free Mobile prépare tranquillement son réseau 4G et tarde volontairement à demander des autorisations à l’ANFR pour ne pas dévoiler la potentialité de sa couverture 4G. Une fois que l’opérateur s’estimera prêt à déployer la 4G en masse, les demandes d’autorisation seront envoyées en même temps et les antennes relais diffuseront le signal 4G dès l’autorisation donnée.

Il faut savoir qu’une autorisation délivrée est valable 18 mois. Comprenez que dès que l’ANFR donne son feu vert, l’opérateur doit obligatoirement activer l’antenne concernée dans les 18 mois suivant, sous peine de perdre cette autorisation.

antennes_4G_actives