Free Mobile se retrouve une nouvelle fois face aux réticences de la population dans le cadre de poses d’antennes relais à Nancy.

Des antennes Free Mobile qui dérangent

antenne free mobileIl s’agit de 4 nouvelles antennes relais pour le réseau mobile de l’opérateur. Les habitants du quartier concerné à Nancy, près de l’école Alfred Mézières demandent la suppression de ces antennes.

Elles seraient trop proches d’un établissement scolaire, ce qui, bien entendu, rassure encore moins sur le lieu de l’implantation. Il faut savoir que ces antennes ont été posées en juillet dernier à l’église Saint-Fiacre, située à moins de 100 mètres de l’école.

Si les habitants estiment que Free Mobile a profité des vacances scolaires pour les implanter discrètement, la Mairie de Nancy assure qu’une antenne relais ne peut être installée à moins de 100 mètres d’une école…

Les habitants ont alors écrit aux élus de la ville, utilisé des pétitions et organisé des manifestations. Même l’église, via l’abbé, s’est opposée à la pose des antennes relais de Free Mobile.

Le plan suivant consiste à constituer une association pour porter plainte contre Free. Motif : « Mise en danger de la vie d’autrui »

Les services techniques ont réalisé des mesures   

Pour tenter de calmer la situation, des mesures ont été réalisées. Free Mobile dispose de 8 antennes relais sur les 161 que compte la ville, tout opérateur confondu.

La ville de Nancy a tenu une réunion publique hier soir, dans le but d’ «apaiser les inquiétudes autour de la présence de ces antennes et de faire la part des choses entre craintes et réalités »

A l’heure actuelle, on ne sait pas encore ce qu’il a été dit et quelles conséquences ont eu ces mesures sur les actions et inquiétudes des habitants.

La politique s’en mêle 

Quelque soit le résultat des mesures sur les antennes relais, Mathieu Klein, candidat PS à la mairie de Nancy déclare : « Je déplore qu’une telle installation n’ait pas fait l’objet d’une réelle concertation en amont » et demande à ce que la charte signée par la ville de Nancy soit appliquée. Cette charte prévoit une interdiction de pose d’antennes relais à proximité d’établissements scolaires.

Free Mobile aura donc bien du mal à calmer la situation sur Nancy. Dans le même temps, l’opérateur a tout intérêt à accélérer le déploiement de son réseau mobile afin de soulager la facture d’itinérance.

source

Mots clés : ,