Afin de relier ses antennes mobiles entres elles, Free Mobile utilise les fréquences 3.5 Ghz issues du Wimax. On compte 171 antennes de liaison.

Le Wimax est mort, vive les fréquences hertziennes !

Lorsque iliad a récupéré les fréquences Wimax d’altitude telecom, l’opérateur pensait à l’époque, comme beaucoup, que le Wimax se développerait et permettrait d’apporter du très haut débit chez les particuliers. Malheureusement, Intel a abandonné l’utilisation du Wimax et il n’existe pas de smartphone sur le marché pour se connecter à un réseau 3.5 Ghz.

Free Mobile utilise donc les fréquences 3.5 Ghz issues du Wimax pour une utilisation intelligente de liaison entre ses antennes relais pour son réseau mobile. Ainsi, une antenne relais Free Mobile fibrée équipée d’une antenne 3.5 Ghz permet d’envoyer à une autre antenne relais non fibrée le débit nécessaire. Cette utilisation de ces fréquences permet donc à Free Mobile d’économiser sur le déploiement de son réseau mobile en n’étant pas obligé de fibrer toutes ses antennes relais, d’autant plus que dans certains lieux d’implantation, il n’est pas forcément évident d’apporter la fibre optique.

Le nombre total d’antennes permettant la boucle locale radio est de 171 actuellement et Free Mobile devrait continuer à utiliser ce procédé en attendant de pouvoir éventuellement fibrer ces antennes.

blr-freemobile

source : antennesmobiles.fr