Alors que ce weekend de nombreux journaux parlaient d’une vente de Bouygues Telecom à Free, les deux opérateurs ont démenti l’information. 

Free aurait proposé 5 milliards d’euros à Bouygues Telecom pour racheter l’ensemble de son réseau mobile et son parc d’abonnés. Bouygues Telecom aurait demandé 8 milliards d’euros. Mais depuis ces rumeurs, les deux opérateurs ont démenti de telles discussions entre eux.

Martin Bouygues n’a jamais voulu vendre Bouygues Telecom à Free. On sait que Martin Bouygues et Xavier Niel ne s’entendent pas vraiment bien même si Bouygues Telecom a proposé à Free Mobile de racheter son réseau mobile dans son ensemble dans le cas de la victoire pour SFR . Cette proposition était faite pour se donner toutes les chances vis à vis de l’autorité de la concurrence mais depuis que Vivendi a chois Numéricable, rien ne va plus.

Cet accord tombe donc à l’eau et Bouygues Telecom se retrouve confronté à une alliance avec Numericable désormais sur la partie réseau fixe pour ses offres internet Fixe et sur la partie mobile avec la mutualisation des réseaux mobiles. Numericable a tenu a préciser que ces accords antérieurs avec SFR ne changeront pas et qu’il y aura bien mutualisation des réseaux mobiles entre SFR et Bouygues Telecom. Ceci étant, Bouygues se retrouve dans une position affaiblie face à un SFR qui va prendre une nouvelle ampleur.

De son côté, Free Mobile se retrouve sans espoir de récupérer une partie ds fréquences mobiles de Bouygues Telecom et devra donc continuer à déployer son réseau mobile par ses propres moyens. Pour autant, un rapprochement entre Bouygues Telecom et Free Mobile sur la partie réseau mobile pourrait faire sens mais là encore, il faudra que Martin Bouygues et Xavier Niel puissent mettre de l’eau dans leur vin. Alors faut-il croire en cette rumeur ou pas ? Difficile d’y voir clair : on imagine mal Bouygues Telecom quitter le monde de la téléphonie mobile et les mois à suivre devraient faire réfléchir l’opérateur quant à la croissance possible ou la descente aux enfers. Et dans ce cas… la question se posera peut-être véritablement et sérieusement.