Si Foxconn n’arrive pas à honorer les délais de production de l’iPhone 5, l’assembleur Chinois équipe progressivement ses usines de robots et compte remplacer une partie de ses ouvriers.

iRobot chez Foxconn

L’iPhone 5S ou iPhone 6 seront-t-il complètement assemblé par des robots ? En tout cas, Foxconn a déjà commencé le remplacement de certains ouvriers par des machines. Cela concerne uniquement des tâches simples et répétitives.

Mais les ambitions font peur : comptant actuellement 1.2 millions de salariés, Foxconn compte déployer 1 million de robots en 2 ans ! Faut-il se réjouir de voir confier des tâches pénibles à des machines au lieu de faire faire celles-ci par de humains ? Difficile de trancher sur cette situation tant les conditions des salariés de Foxconn sont particulières.

10 000 robots seraient déjà à l’oeuvre et le coût financier d’un seul d’entre eux serait situé entre 20 000 et 25 000 $, ce qui correspond à 6 ans de salaire d’un ouvrier actuel chez Foxconn. Le robot est programmé pour travailler à une cadence impossible à réaliser par un humain, n’a pas besoin de faire de pause pour manger, dormir ou aller au petit coin… et a un taux d’erreur bien moindre. Cette solution serait donc nettement plus rentable à court terme.

Alors, si l’on peut effectivement se réjouir de voir des machines prendre en charge des métiers pénibles dont en plus, les conditions sont déplorables pour les employés, n’est-ce pas là un autre exemple flagrant de notre société de consommation ?

 

Mots clés : , ,