Lorsque l’on arrive avec 10 ans de retard sur un marché nécessitant de lourds investissements et qu’en plus on casse les prix, n’a-t-on pas une idée derrière la tête ?

Et Si Free avait fait le pari qu’en cassant les prix de la téléphonie mobile les opérateurs Français allaient mutualiser leurs réseaux mobiles contraints et forcés ? D’autres opérateurs en Europe ont déjà opté pour ce modèle de développement de leur réseau mobile et l’Europe y est très favorable. En France, l’ARCEP a récemment souligné que les licences 4G incitaient les opérateurs à trouver des accords de mutualisation.

Ces données ne sont pas nouvelles et le besoin grandissant de bande passante chez les utilisateurs force les opérateurs à toujours plus renforcer leur réseau mobile et ajouter des capacités supplémentaires.

Xavier Niel n’a d’ailleurs jamais été opposé à la mutualisation des réseaux mobiles, Orange : une alliance des réseaux ?" href="http://www.freeiphone.fr/free-mobile-et-orange-alliance-reseaux/" target="_blank">bien au contraire, même si Orange Orange réticent à l’alliance réseaux avec Free Mobile" href="http://www.freeiphone.fr/orange-reticent-a-lalliance-reseaux-avec-free-mobile/" target="_blank">semble s’y opposer pour l’instant. D’ailleurs, Xavier Niel avait déjà souligné un probable rapprochement entre acteurs avec d’un côté Free et Orange (notamment du fait de l’accord d’itinérance) et de l’autre, SFR et Bouygues Telecom.

Et cela n’a pas loupé : SFR et Bouygues Telecom sont bien entrés en discussion afin de mutualiser leurs réseaux mobiles qui permettra de réaliser de grosses économies sur le déploiement du réseau mobile au niveau déploiement d’infrastructures et maintenance des sites. Dans un contexte de concurrence bousculée par l’arrivée de Free Mobile et la chute des prix, les revenus des opérateurs en pâtissent alors même qu’ils investissement massivement dans la nouvelle génération mobile 4G.

Le problème, c’est que si actuellement Free Mobile n’a pas encore lancé son offre, les opérateurs qui proposent des forfaits 4G plus chers que les forfaits 3G s’attendent à ce que Free Mobile réitère la baisse des prix. En mutualisant les réseaux mobiles, une lueur d’espoir sur la conservation des marges naît alors.

Free Mobile a-t-il contraint et forcé le marché de la téléphonie mobile à tendre vers la mutualisation des réseaux ? Si telle est la stratégie, Free pourrait bien former un duo avec Orange face à SFR et Bouygues Telecom. C’est peut-être ce que le trublion avait planifié depuis le début… Pour l’instant, tout semble en prendre la tournure.

Notons d’ailleurs que Orange aussi est Orange discute avec ses concurrents pour partager le réseau 3G" href="http://www.freeiphone.fr/orange-discute-avec-ses-concurrents-pour-partager-le-reseau-3g/" target="_blank">ouvert sur la mutualisation des réseaux mobiles mais que l’opérateur a visiblement été écarté du duo SFR /Bouygues. Il ne lui reste donc qu’un seul allié avec lequel il est déjà très proche via un accord d’itinérance 3G et pourquoi pas, Orange ouvert à un accord avec Free dans la 4G !" href="http://www.freeiphone.fr/orange-ouvert-a-un-accord-avec-free-dans-la-4g/" target="_blank">puisque l’opérateur est ouvert à ce sujet, sur un accord 4G !