iliad attend ce moment depuis longtemps et sera l’un des opérateurs mobiles à participer aux enchères pour les bandes de fréquences 700 mhz.

Free Mobile, qui manque cruellement de fréquences dans la téléphonie mobile pour assurer un avenir pérenne, devrait déposer aujourd’hui même son dossier pour les enchères concernant les fréquences 700 mhz 4G. Elles ont la particularité de porter le signal 4G très loin. Ce sont d’ailleurs de toutes les fréquences mobiles, celle qui porteront le plus loin. Elles peuvent également pénétrer plus efficacement les bâtiments et assurer un signal intra-muros.

Nul doute donc que l’opérateur mobile va tenter de s’emparer d’une partie du spectre de ces fréquences pour déployer son réseau mobile 4G et augmenter les débits sur celui-ci. A l’heure actuelle, l’opérateur devrait même avoir déposé son dossier étant donné que les opérateurs mobiles avaient jusqu’à midi pour le faire.

L’Etat attend pas moins de 2.5 milliards d’euros concernant ces enchères. Les opérateurs mobiles Orange , SFR et Bouygues Telecom ne sont pas vraiment satisfaits de ce nouvel appel à enchères pour ces nouvelles fréquences dans le sens où ils ont déjà dépensé de fortes sommes lors des dernières fréquences 800 mhz dont Free Mobile ne dispose pas de spectre.

6 blocs de fréquences 700 mhz sont donc mises aux enchères et de ce fait, chaque opérateur devrait pouvoir bénéficier d’au moins un bloc. Free Mobile va tenter de récupérer un maximum de blocs afin de se positionner en force d’un point de vue stratégique et technologique car il n’y aura pas de nouvelles fréquences mobiles basses à récupérer avant de longues années après ce dernier appel. iliad n’a donc pas le choix et doit tout miser sur ces enchères, et il faudra y mettre le prix.

Précisons que les licences octroyées imposent des couvertures de territoire, notamment des zones reculées et les lignes de chemin de fer en France.

Mots clés : , ,