Si Free Mobile doit couvrir 75% de la population en janvier 2015, l’ANFR qui publie les chiffres de déploiement note que Free Mobile accélère la cadence.

Sur juillet et août, Free Mobile a obtenu plus de 600 nouvelles autorisations de déploiement pour son réseau mobile. L’opérateur met un coup d’accélérateur et obtient ainsi plus du double des autorisations délivrées sur mai et juin.

Désormais Free Mobile compte 3366 supports 3G actifs et 4445 autorisations au total. Il semblerait donc que l’opérateur tienne clairement ses engagements afin de couvrir 75% de la population au 10 janvier 2015.

anfr3gfree
Si l’on est loin des chiffres de la concurrence en terme de sites 3G, Free Mobile utilise systématiquement la bande 900 Mhz sur ses sites en plus de la bande 2100 Mhz. Rappelons que plus la fréquence est basse et plus le signal d’une antenne mobile porte loin. De ce fait, si l’opérateur affirme tenir ses engagements de couverture de 75% de la population en janvier 2015, il ne faut pas uniquement regarder le nombre d’antennes relais mais bien la portée de celles-ci.

Du côté de la 4G, Free Mobile a indiqué vouloir couvrir 50% de la population d’ici la fin de l’année. On note que Free Mobile dispose actuellement de 2994 autorisations pour 1478 sites actifs dans la bande 2.6 Ghz, moins porteuse que la bande 800 Mhz dont l’opérateur ne dispose pas. Ce sont seulement 28 sites de plus en un mois. En revanche, les autorisations accélèrent avec 290 de plus en un mois.

Free Mobile a deux intérêts a rapidement déployer son réseau mobile :

  • Recourir le moins possible à l’itinérance Orange coûteuse et n’offrant pas la même qualité de service en terme de navigation Internet.
  • Disposer rapidement d’une couverture d’envergure afin de faire du pied à Orange et arriver à un accord de mutualisation contre SFR /Numericable/Bouygues

Mots clés :