Les débits de Free Mobile font parler : Sur la ville de Lyon, le constat est sans appel et on qualifie même de “chute” les mesures effectuées sur le réseau par rapport aux mesures réalisées peu après le lancement.

Sur la ville de Lyon, depuis 3 semaines, les débits Free Mobile ont significativement baissé. De 1 à 5 Mbps avec un débit moyen de 2.5 Mbps, le débit est aujourd’hui en moyenne de 1.2 Mbps.

Ce débit a été mesuré dans toute la ville de Lyon à plusieurs reprises entre 8h et minuit, que ce soit sur une antenne Orange ou une antenne Free Mobile.

Le test a été réalisé avec plusieurs smartphones afin d’écarter la cause de ces derniers : Nokia 900, Galaxy S III et iPhone 4S.

Pour s’assurer que cela ne vient pas non plus de la carte SIM, plusieurs lignes Free Mobile ont été testées.

Constat :

Les débits restent aux environs de 1 Mbps avec une sensible amélioration la nuit pour des mesures avoisinant 2 Mbps.

Différences de débits entre antenne Free et Orange :

Si l’on compare une ligne Free Mobile connectée à une antenne Orange et une ligne Sosh connectée à la même antenne, le résultat est sans appel : Sosh propose des débits entre 5 et 8 Mbps !

Alors qu’il faut 4 minutes et 30 secondes pour télécharger un fichier de 20 Mo chez Free Mobile, seules 40 secondes suffisent chez Sosh.

Nous nous demandions il y a quelques jours si Orange ne pratiquait pas un bridage sur les abonnés Free Mobile. Doit-on parler de bridage ? de saturation ou encore de réduction volontaire de trafic pour éviter à Free Mobile de payer cher son accord d’itinérance avec Orange ?

Olivier Faure, le directeur régional d’ Orange assure qu’il n’y a aucun bridage du côté d’ Orange : “Free est l’un de nos plus gros client. Les problèmes d’interconnexion sont derrière nous et tout a été largement redimensionné. Cela ne vient pas de chez nous“.

free_image-gauche

Alors, que se passe-t-il du côté de chez Free Mobile ?

source