Si Free Mobile n’a pour le moment pas communiqué sur son nombre d’abonnés et encore moins sur les résiliations, un premier chiffre est sorti via le site Edcom qui qualifie celui-ci de record. Le site comparateur explique que les résiliations de Free Mobile sont liées aux problèmes des appels en soirée dont l’opérateur a été victime. Fort heureusement, Free Mobile et Orange ont rapidement réagi et les résiliations devraient diminuer. Ça me fait penser à une discussion avec ma voisine…

[MODE 3615 TA VIE ON] :

Cette histoire me fait penser à ma voisine qui se plaignait de ne pas pouvoir effectuer des appels en soirée alors que je rentrais chez moi.

Énervée, elle tentait pour la cinquième fois d’effectuer un appel en me confiant que c’était la même histoire presque tous les soirs.

Je lui ai alors demandé quel forfait elle avait choisi entre l’illimité et le forfait 2 euros. N’ayant pas besoin d’accès Internet et n’étant pas grande consommatrice d’appels mobiles, c’est ce dernier qu’elle a choisi.

Et puis je lui ai expliqué la situation : “tu sais, avec une telle offre, ils pensaient certainement attirer beaucoup d’abonnés mais pas si rapidement… tout va rentrer dans l’ordre, ils n’ont aucun intérêt à laisser cette situation perdurer“.

Elle en avait bien conscience et m’avait répondu qu’avec un tel prix, “les autres se sont bien gavés pendant des années et je n’y retournerai pas, fallait baisser les prix avant. Tu as surement raison, je vais attendre que ça rentre dans l’ordre en espérant que ce ne soit pas trop long non plus“.

C’est le sentiment de beaucoup d’abonnés Free Mobile qui soutiennent l’opérateur. On pourra nous traiter de FreeFan Boys mais les consommateurs ont surtout pris conscience des marges de la concurrence et l’ont mauvaise…

[MODE 3615 TA VIE OFF]

Alors oui, certains n’ont pas accepté la situation et ils ont des raisons que l’on peut comprendre mais aujourd’hui la situation redevient normale et finalement, ces soucis d’appels n’auront pas duré si longtemps pour un opérateur qui vient de se lancer dans le marché du mobile.

3640 lettres de résiliations demandées : Voilà le chiffre partagé par Edcom pour Free Mobile.

Si le site compare ce chiffre à B & You par exemple, il faut aussi prendre en compte le nombre de recrutement des deux opérateurs et appliquer un ratio. Nous n’allons pas s’essayer à ce jeu sans connaitre les chiffres réels.

Tout ça pour dire que ce n’est pas bien alarmant pour Free Mobile qui a rapidement réagi grâce à un partenariat d’itinérance solide avec Orange .